publicité fleche bas
actualite
Retrouvez
Lyon Info sur :
logo-facebook logo-twitter rss
Accueil > Ecologie > Place Guichard : journée engagée et festive pour le climat
Partager : 
Imprimer

Action « Décrochons Macron »

Place Guichard : journée engagée et festive pour le climat

Conférences, témoignages, concerts gratuits, une journée de mobilisation pour le climat se tiendra lundi 2 septembre sur la place Guichard (Lyon 3ème). L’occasion de soutenir deux activistes convoqués au tribunal pour avoir décroché le portait présidentiel dans une mairie.

C’était le 21 février dernier. Fanny Delahalle (35 ans) et Pierre Goinvic (33 ans) se rendent à la mairie du 2ème arrondissement de Lyon. Les deux sont membres de l’Action non violente COP 21 (ANV COP 21), une association écologiste créée à l’occasion de la conférence de Paris sur le climat. Dans la salle des mariages, ils décrochent le portrait d’Emmanuel Macron. De manière simultanée, d’autres décrochages ont lieu à Paris, Biarritz et Ustaritz, lancement d’une vaste campagne menée partout en France. A ce jour, 128 portraits présidentiels ont été « réquisitionnés » selon le comptage d’ANV COP 21. L’opération menée partout à visage découvert a pour but de pointer le « vide de la politique climatique et sociale du gouvernement », selon l’association. Elle a abouti le 25 août à une Marche des portraits au cours de laquelle 900 manifestants ont envahi les rues de Bayonne, brandissant une quinzaine de ces photos. Le tout sous les yeux de presse internationale, venue couvrir le sommet du G7 à Biarritz (photo).

Cette opération « non violente » n’était pourtant pas du goût du maire du 2ème arrondissement Denis Broliquier (divers droite) qui dénonce un « vol caractérisé » et porte plainte. S’en suivent des gardes à vue des deux activistes et des perquisitions à leur domicile ainsi que dans un local associatif du centre-ville. Sans que le portait « réquisitionné » ne soit retrouvé. Puis, les deux militants sont convoqués ce lundi devant le Tribunal de grande instance de Lyon, poursuivis pour vol en réunion, un délit passible de 5 ans de prison et de 75 000 euros d’amende.

Ce procès est le troisième après ceux de Bourg-en-Bresse et Strasbourg, et précède ceux de Paris (11 septembre) et Orléans (13 septembre 2019). Au total 57 personnes sont convoquées devant la justice dans 17 procès différents. L’ANV COP 21 compte faire de chaque rendez-vous « le procès de l’inaction climatique » du gouvernement. Pour cela, Wolfgang Cramer, directeur de recherche au CNRS et membre du GIEC ainsi que l’ancienne ministre Cécile Duflot, aujourd’hui directrice générale d’Oxfam France devront témoigner devant le tribunal lyonnais. A condition que celui-ci accepte leurs interventions. Car les juges de Bourg-en-Bresse avaient refusé d’écouter ces « témoins climatiques ».

Mais c’est surtout l’occasion pour l’association écologiste d’en faire une grande journée de mobilisation populaire. Pas moins de neuf conférences et formations sur diverses thématiques environnementales sont prévues au milieu d’un village associatif, de buvettes et autres stands de restauration. La journée, ponctuée par des déambulations et prises de paroles qui animeront le quartier, se terminera par une soirée de concerts gratuits réunissant Kalune, Elektruka et BeO meets Nalya JO.

A Bourg-en-Bresse, les prévenus avaient écopé d’une amende avec sursis, tandis que le tribunal de Strasbourg avait prononcé la relaxe des militants.

Info : lundi 2 septembre, de 10h à minuit, place Guichard (Lyon 3ème). Programmation complète : sur alternatiba.eu

Photo : © Michael Augustin

Publié le : dimanche 1er septembre 2019, par Michael Augustin

Réagir : 

 


Commenter :


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Fanny, décrocheuse de portrait de Macron

« Je veux pouvoir dire à mes nièces que je me suis battue pour elles »

A l'occasion du procès de deux militants écologistes, poursuivis pour avoir décroché le portrait d'Emmanuel (...)
La suite
Pisseurs volontaires

Glyphosate dans l'urine : une plainte contre fabricants, élus et agences sanitaires

Après avoir découvert du glyphosate dans leurs urines, quatre-vingt-neuf personnes ont porté plainte au Tribunal de (...)
La suite
Rapport Greenpeace

Les écoles lyonnaises baignent dans la pollution

Après Paris, Marseille et Strasbourg, Greenpeace s'est penchée sur la situation entre Saône et Rhône. Et le (...)
La suite
Pollution de l'air

Climat : David Kimelfeld ou le fantasme de l'infirmière

Année après année, la quasi-totalité de la population métropolitaine est exposée à une pollution aux particules fines, (...)
La suite
Main rouge au Grand Lyon

« La Métropole ne fait pas assez pour le climat ! »

Samedi 13 octobre, ils étaient à nouveau 15 000 selon les organisateurs et 10 000 selon la police, 120 000 dans 86 (...)
La suite
Climat

Une nouvelle marche pour que « les promesses soient tenues »

Ils entendent « mettre la pression sur les politiques », explique le vidéaste Usul, auteur d'un clip qui appelle à (...)
La suite
Nettoyons la nature

« Ça me fait mal au cœur »

Le lieu est un véritable dépotoir. A quelques pas des quatre tours de l'Observance (Lyon 9ème), le glacis du Fort (...)
La suite