publicité fleche bas
actualite
Retrouvez
Lyon Info sur :
logo-facebook logo-twitter rss
Accueil > Culture > La friche fait la fête, la mairie la tête
Partager : 
Imprimer

Culture alternative

La friche fait la fête, la mairie la tête

Même si les statistiques de fréquentation sont quelque peu artisanales, les occupants de la friche RVI sont unanimes pour louer le succès du début de leur festival Sortie d’usine. Entre 800 et 1000 curieux auraient profité jeudi de la première des 4 journées portes ouvertes pour visiter cet ancien site industriel de 35 000 m², reconverti en lieu de création, mais aussi de squat.

Expo, ateliers, concerts, visite libre, spectacle de clown, initiation à la danse, les frichards ont mis les petits plats dans les grands pour ce qui pourra bien être leur dernier baroud d’honneur. Dans 15 jours, leur bail précaire expire et les quelque 400 artistes qui œuvrent de manière plus ou moins permanente à la friche devront quitter les lieux. Ainsi a en tout cas décidé la mairie, malgré les soucis de relogements que ses occupants rencontrent.

4 jours de fête pour plaider la cause de ce lieu de création atypique. Si l’organisation revendique entre 800 et 1000 visiteurs le premier jour, ceux-ci étaient plus attirés par les représentations musicales du soir, que par les (rares) animations organisées en journée. Seuls 39 badauds avaient fait le déplacement vendredi entre 14h et 17h30, quelques familles avec enfants venues visiter.

Un succès toutefois suffisant pour créer quelques remous à la mairie. L’adjoint à la culture Georges Képénékian, ainsi que Samuel Bosc et Marc Villarubias, 2 de ses chargés de mission, ont cru bon de passer un coup de fil aux organisateurs des festivités. Selon Céline Eyquem, l’une des portes-parole du collectif, la discussion était sans ambages. La mairie aurait fait état de multiples plaintes déposées, suite à la première journée et demandé aux frichards, de manière à peine voilée, de mettre fin aux festivités.

Seulement, impossible de trouver la moindre trace d’une plainte. Ni au commissariat du 3ème, ni à la préfecture de police on en a souvenir. La mairie, contactée, s’est contentée en fin de journée de déclarer qu’il n’en a jamais été question dans les discussions avec les frichards.

Quant au festival, il se poursuit jusqu’à dimanche. Au programme : body-painting (samedi 15h à 17h), initiation danse (samedi et dimanche 10h à 11h30 et 17h à 18h30), spectacle de clown (samedi 20h30) et de danse (samedi après-midi), sans oublier de nombreux concerts samedi et dimanche soir (tango, jazz, hip hop, électro...).

Infos  : http://www.friche-rvi.org/V3/index.php?id=52

Photos : © lyon-info.fr

Publié le : samedi 17 juillet 2010, par Michael Augustin

Réagir : 

Galerie photos (4 photos). Cliquez sur une image pour ouvrir le diaporama.



1 commentaire pour cet article


  • La friche fait la fête, la mairie la tête 17 juillet 2010 à17:27, par Bernard

    "Seuls 39 badauds avaient fait le déplacement vendredi entre 14h et 17h30, quelques familles avec enfants venues visiter"

    Rectificatif : Ils étaient bien 37 et non pas 39 à avoir fait le déplacement MDR,
    en tout cas pour le soir je dirais plutôt 2000 que 800, et la jauge c’est mon métier...

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Exposition

Lumière sur Yoko Ono

Le musée d'art contemporain (macLyon) de Lyon accueille très prochainement l'une des expositions les plus (...)
La suite
Art contemporain

Découverte et redécouverte à l'IAC

« Collection 15' » et « Demain dans la bataille pense à moi » sont présentés simultanément dans les 12 espaces de (...)
La suite
Musée des Confluences

Une exposition crée le lien entre arts plastiques et machines

Plus de 170 pièces, du XVIIIe siècle à nos jours, issues de 44 musées en Europe sont ici réunies pour la première fois (...)
La suite
Une mise en scène à faire fuir les jeunes

Faust à l'Opéra de Lyon : « Madame, on préfère le théâtre »

Florence Leray, journaliste mais également enseignante en philosophie a emmené ses élèves à l'Opéra. Le résultat de (...)
La suite
Clôture du Festival Lumière

Martin Scorsese : « Il faut se battre pour le cinéma ! »

Le festival Lumière s'est conclu dimanche sur un dernier hommage au lauréat, Martin Scorsese. De nombreuses (...)
La suite
Martin Scorsese récompensé

Prix Lumière 2015 : le sacre d'un passionné

« Tu as inventé les journées de 36 heures et les heures de 90 minutes. » C'est ainsi que Bertrand Tavernier a (...)
La suite
Festival Lumière

Une 7ème édition pour rendre hommage au 7ème art

Avec 328 séances, 68 lieux de projection et Martin Scorsese pour le Prix Lumière, la 7ème édition du festival (...)
La suite