publicité fleche bas
actualite
Retrouvez
Lyon Info sur :
logo-facebook logo-twitter rss
Accueil > Société > Le « Printemps de la jupe » veut casser les stéréotypes
Partager : 
Imprimer

Pour la 3ème fois en Rhône-Alpes

Le « Printemps de la jupe » veut casser les stéréotypes

Trois semaines pour combattre les stéréotypes et les clichés sur les filles et les garçons, mais aussi sur l’homosexualité et les violences sexistes : le Printemps de la jupe et du respect revient en Rhône-Alpes pour sa troisième édition.

« Notre objectif est de travailler directement avec les jeunes pour qu’ils créent eux-mêmes des outils de sensibilisation sur des questions de mixité, de lutte contre les discriminations, de violence sexiste », explique Sarah Boukaala, conseillère déléguée à la jeunesse au Conseil régional.

Pour cela, ils ont le choix parmi une multitude de supports : BD, court-métrage, slam, affiches, expositions… Le but est de faire évoluer les mentalités et les comportements concernant les relations entre les filles et les garçons. « L’originalité, c’est que ce sont les jeunes qui créent des outils pour d’autres jeunes. Et on voit que ça marche généralement très bien », se félicite Sarah Boukaala.

« Concrètement, les jeunes présentent leur support devant des classes dans le but d’ouvrir une discussion. Les adultes n’interviennent que très peu », explique Sophie Peloux, chargée de mission à l’Association de lutte contre le sida (ALS) qui relaie l’évènement en Rhône-Alpes.

Un court métrage réalisé par des lycéens de Jacques-Brel à Vénissieux parle ainsi avec humour de la sexualité entre adolescents, tandis qu’une série de BD, réalisée par d’autres élèves du même établissement, traite de discrimination, de rumeurs et de préjugés.

Depuis 6 ans déjà

L’origine de la manifestation remonte à 2005. 17 élèves d’un lycée de Rennes avaient alors décidé de créer une journée de sensibilisation, suite à un viol perpétré dans leur établissement. Depuis, l’initiative a pris de l’ampleur et s’est répandue en France. En Rhône-Alpes, le Printemps de la jupe et du respect est organisé depuis 2010.

Et l’évènement fait mouche. 35 structures (collèges, lycées, centres sociaux) participent cette année dans 6 départements de la région. Elles n’étaient que 14 l’année dernière et 7 en 2010. A Lyon, on trouve les lycées Camille Claudel (4ème), Saint Just (Lyon 5ème), Carrel (7ème) et Pierre Termier (8ème), ainsi que la Maison Pour Tous des Rancy (3ème).

En 2011, plus de 250 projets ont été réalisés en Rhône-Alpes, touchant quelque 2600 jeunes.

Demandez le programme

Le Printemps de la jupe et du respect débute le 26 avril par un défilé de mode sur la symbolique de la jupe et se poursuit jusqu’au 16 mai. Trois événements gratuits et ouverts à tous sont prévus en dehors des établissements scolaires. Le samedi 5 mai, un après-midi de jeux sera organisé à la Confluence de 14h à 19h. Le samedi 12 mai à 19h, la Plateforme accueillera une soirée cabaret, suivi d’un débat avec l’ALS. Puis, le mardi 15 mai à 18h, une soirée débat aura lieu à la mairie du 1er.

Info : www.printempsdelajupe.com

Affiche : DR

Publié le : mardi 24 avril 2012, par Michael Augustin

Réagir : 

 


Commenter :


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Maladies rares

Meyzieu : elle pleure des larmes de sang, le calvaire d'une ado

« Je ne voyais plus rien. Autour de moi, tout le monde criait ! ». Un jour d'octobre 2015, la vie d'Anissa (...)
La suite
Hommages spontanés aux victimes

Lyon en deuil

Des centaines de Lyonnais sont descendus dans la rue, pour rendre hommage aux quelque 130 morts et 350 blessés dans (...)
La suite
Des lunettes spéciales nécessaires

Éclipse solaire : attention aux yeux !

Ce vendredi 20 mars, une éclipse partielle du soleil sera visible en France. Les autorités mettent en garde contre « (...)
La suite
#noussommescharlie

Manifestation historique à Lyon pour la liberté d'expression

C'était la plus importante manifestation que Lyon n'ait jamais vue. Au moins 300 000 personnes, selon la (...)
La suite
Face à l'horreur

Charlie Hebdo : recueillement et indignation à Lyon

Plusieurs milliers de personnes se sont rassemblées mercredi soir place des Terreaux à l'appel du Club de la (...)
La suite
Fêtes

Est-ce que le Père Noël existe ?

En 1897, la petite Virginia, une New-Yorkaise de 8 ans voulait en avoir le cœur net. Alors, elle a écrit au journal (...)
La suite
Bilan 2013

Pauvreté : le Secours catholique lance un appel au président

« Les personnes faisant appel au Secours catholique du Rhône sont de plus en plus nombreuses et de plus en plus (...)
La suite