publicité fleche bas
actualite
Retrouvez
Lyon Info sur :
logo-facebook logo-twitter rss
Accueil > Société > Les gymnases resteront ouverts jusqu’à jeudi
Partager : 
Imprimer

Accueil des sans-abris

Les gymnases resteront ouverts jusqu’à jeudi

Une fine pluie tombe depuis la nuit dernière sur Lyon. « Un toit c’est un droit », peut-on lire sur la banderole accrochée à la verrière du gymnase Bellecombe (Lyon 6ème), où une vingtaine de manifestants se sont rassemblés depuis 7h du matin. Cet équipement municipal héberge la nuit une centaine de sans-abris depuis le 26 novembre. La météo devenue plus clémente (Météo France annonce entre 6 et 13 °C), les associations redoutent qu’il ne ferme ce lundi.

« Si les 2 gymnases (Bellecombe et Clemenceau, ndlr) ferment cela mettra 220 personnes dehors », s’inquiète Baptiste Meneghin de Réel engagement, un collectif d’aide aux sans-abris. De nombreuses associations se sont mobilisées ce matin pour réclamer une solution d’accueil pérenne. « Nous avons écrit au préfet pour demander l’organisation d’une table ronde, afin de décider d’une vraie stratégie », explique Thierry Malvezin de Médecins du monde. « Il faut faire un réel diagnostique. »

D’ici là, ils demandent que les 2 gymnases restent ouverts, en attendant la mise en place d’un nouveau centre intermédiaire, d’une capacité d’une centaine de places, qui doit ouvrir ses portes vendredi prochain. A 9h, un responsable de l’Armée du salut, qui gère le gymnase Bellecombe, annonce la possible prolongation du centre. La confirmation tombe en début d’après-midi, les 2 gymnases resteront bien ouvert jusqu’à jeudi soir inclus, assure la préfecture pour qui « il n’a jamais été question de les fermer ce lundi ».

Photo : © Michael Augustin

Publié le : lundi 6 décembre 2010, par Michael Augustin

Réagir : 

 


Commenter :


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Maladies rares

Meyzieu : elle pleure des larmes de sang, le calvaire d'une ado

« Je ne voyais plus rien. Autour de moi, tout le monde criait ! ». Un jour d'octobre 2015, la vie d'Anissa (...)
La suite
Hommages spontanés aux victimes

Lyon en deuil

Des centaines de Lyonnais sont descendus dans la rue, pour rendre hommage aux quelque 130 morts et 350 blessés dans (...)
La suite
Des lunettes spéciales nécessaires

Éclipse solaire : attention aux yeux !

Ce vendredi 20 mars, une éclipse partielle du soleil sera visible en France. Les autorités mettent en garde contre « (...)
La suite
#noussommescharlie

Manifestation historique à Lyon pour la liberté d'expression

C'était la plus importante manifestation que Lyon n'ait jamais vue. Au moins 300 000 personnes, selon la (...)
La suite
Face à l'horreur

Charlie Hebdo : recueillement et indignation à Lyon

Plusieurs milliers de personnes se sont rassemblées mercredi soir place des Terreaux à l'appel du Club de la (...)
La suite
Fêtes

Est-ce que le Père Noël existe ?

En 1897, la petite Virginia, une New-Yorkaise de 8 ans voulait en avoir le cœur net. Alors, elle a écrit au journal (...)
La suite
Bilan 2013

Pauvreté : le Secours catholique lance un appel au président

« Les personnes faisant appel au Secours catholique du Rhône sont de plus en plus nombreuses et de plus en plus (...)
La suite