publicité fleche bas
actualite
Retrouvez
Lyon Info sur :
logo-facebook logo-twitter rss
Accueil > Société > Le « pass contraception-prévention » sur les rails
Partager : 
Imprimer

Il sera voté jeudi prochain

Le « pass contraception-prévention » sur les rails

Dès la rentrée prochaine, la carte M’Ra, destinée aux lycéens et apprentis rhônalpins entre 16 et 25 ans, s’enrichit d’une offre de santé. Elle permettra la consultation, gratuite et anonyme, d’un médecin et l’obtention pour les filles d’un moyen de contraception. « Notre objectif est de faire reculer le nombre d’avortements et les infections transmissibles sexuellement » (IST), explique Alain Chabrolle, vice-président à la santé.

7,3 % des jeunes Rhônalpines entre 15 et 25 ans ont déjà eu recours à une IVG. 13,5 % des jeunes déclarent avoir eu un premier rapport non protégé. « C’est un vrai sujet d’inquiétude », s’écrie le président régional Jean-Jack Queyranne, qui compte prendre le taureau par les cornes. Jeudi prochain, le Conseil régional votera la mise en place d’un Pass contraception - prévention. Celui-ci permettra aux filles de consulter deux fois par an un gynécologue et de faire pratiquer une analyse de sang. Elles disposent également d’un crédit de 90 euros pour acheter le moyen de contraception de leur choix (pilule, patch, anneau...). Les garçons pourront consulter un généraliste et faire une prise de sang, notamment pour dépister une IST.

Tout est entièrement gratuit et anonyme. Pour en bénéficier, il suffit de présenter sa carte M’Ra. Le coût de cette mesure pour la Région est évaluée à entre 2 et 3 millions d’euros par an, plus 4 à 500 000 euros pour la mise en place du dispositif. Celui-ci cible avant tout les jeunes dans les petites villes « où tout le monde se connaît », ainsi que dans des zones rurales, dépourvues de centre de planning familial, explique Alain Chabrolle. Mais pas que. « Les garçons n’ont pas le réflexe d’aller dans un centre de planification », complète Sarah Boukaala, conseillère déléguée à la jeunesse.

Photo : DR

Publié le : jeudi 19 mai 2011, par Michael Augustin

Réagir : 

 


1 commentaire pour cet article


  • Le « pass contraception-prévention » sur les rails 22 mai 2011 à14:37, par Jeunes CNIP

    Les Jeunes Indépendants et Paysans dénoncent le projet de « pack contraception » de la région Rhône-Alpes

    La Région Rhône-Alpes souhaite proposer dés la rentrée prochaine un « pack contraception » à destination des 280 000 lycéens rhônalpins. Ce projet fait suite au lancement d’un « pass contraception » à destination des lycéens en Poitou Charentes et Ile-de-France, soutenu par Luc Chatel et Xavier Bertrand, malgré le flop de ces lancements (Cf Courrier de l’Ouest – 21 novembre 2010) et l’opposition de Luc Chatel à l’époque.
    Les Jeunes Indépendants et Paysans (Les Jeunes du Centre National des Indépendants et Paysans) dénoncent fermement ce projet, qui vise une fois de plus à déresponsabiliser les familles et à laisser les lycéens seuls face à leur sexualité.
    « Contrairement aux volontés socialistes et de certains membres du gouvernement, la sexualité est un sujet d’éducation et relève de la famille » déclare Antoine Aupetitallot de Chemellier, Secrétaire général des Jeunes CNIP
    Les Jeunes Indépendants et Paysans s’étonnent du revirement de position du gouvernement. Défendre la présence toujours plus forte de nos institutions dans la sphère privée ne réconciliera pas le centre et la droite. Le Conseil Régional socialiste, notamment par la voie de sa déléguée à la jeunesse, Sarah Boukaala, doit être combattu avec conviction par la droite sur ce projet qui deresponsabilise encore une fois les jeunes.
    « Courir après la gauche continue d’affaiblir la droite et renforce l’extrême droite » rajoute Alexandre Cuignache, Président des jeunes du CNIP.
    Les Jeunes Indépendants vont adresser à chaque conseiller régional de l’opposition un courrier demandant la solidarité et la détermination des droites de la région sur un sujet aussi sensible.

    http://jeunescni69.wordpress.com

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Maladies rares

Meyzieu : elle pleure des larmes de sang, le calvaire d'une ado

« Je ne voyais plus rien. Autour de moi, tout le monde criait ! ». Un jour d'octobre 2015, la vie d'Anissa (...)
La suite
Hommages spontanés aux victimes

Lyon en deuil

Des centaines de Lyonnais sont descendus dans la rue, pour rendre hommage aux quelque 130 morts et 350 blessés dans (...)
La suite
Des lunettes spéciales nécessaires

Éclipse solaire : attention aux yeux !

Ce vendredi 20 mars, une éclipse partielle du soleil sera visible en France. Les autorités mettent en garde contre « (...)
La suite
#noussommescharlie

Manifestation historique à Lyon pour la liberté d'expression

C'était la plus importante manifestation que Lyon n'ait jamais vue. Au moins 300 000 personnes, selon la (...)
La suite
Face à l'horreur

Charlie Hebdo : recueillement et indignation à Lyon

Plusieurs milliers de personnes se sont rassemblées mercredi soir place des Terreaux à l'appel du Club de la (...)
La suite
Fêtes

Est-ce que le Père Noël existe ?

En 1897, la petite Virginia, une New-Yorkaise de 8 ans voulait en avoir le cœur net. Alors, elle a écrit au journal (...)
La suite
Bilan 2013

Pauvreté : le Secours catholique lance un appel au président

« Les personnes faisant appel au Secours catholique du Rhône sont de plus en plus nombreuses et de plus en plus (...)
La suite