publicité fleche bas
actualite
Retrouvez
Lyon Info sur :
logo-facebook logo-twitter rss
Accueil > La ville > Le plan piscine fait plouf
Partager : 
Imprimer

Promesses de campagne

Le plan piscine fait plouf

« Il manque à Lyon près de 3000 m² de plan d’eau. » Ce constat, dressé par Gérard Collomb, figurait dans son programme de campagne de 2008. Et le maire de promettre d’y remédier dare-dare : « Nous avons donc décidé de faire de ce secteur une priorité de notre action municipale et de lancer un Plan Piscines d’envergure avec des projets ambitieux de construction de nouveaux établissements. »

Trois grand projets devait permettre à Lyon de rattraper son « retard pris sur les 30 dernières années » : « une nouvelle piscine au Confluent, réunissant la natation, le bien-être et l’espace ludique », « un grand centre aquatique, avec bassin de 50 mètres, bassin d’apprentissage, espace ludique (toboggans et jets d’eau) et balnéothérapie [au] parc Sergent Blandan » et la rénovation de la piscine du Rhône. L’objectif affiché par les socialistes en campagne était « d’accueillir 1 000 000 d’usagers supplémentaires chaque année ».

Il va falloir qu’ils patientent encore un peu car de ce plan ambitieux, il ne reste plus grand chose. La piscine du Confluent est complètement passée à la trappe. Pourtant, ce n’est pas l’espace qui manque dans ce secteur de 150 hectares en pleine rénovation urbaine. Idem pour le centre nautique du parc Blandan. « Il paraît que les gens n’en veulent pas », commente Gérard Collomb la teneur de la concertation en cours. « Les riverains craignent des nuisances », précise Gérard Claisse, vice-président à la participation citoyenne au Grand Lyon, qui chapeaute la consultation. « Puis, ça aurait pris trop de place » dans ce parc voué à devenir un espace écologique.

Il ne reste donc plus que la rénovation de la piscine du Rhône, dont un bassin sera chauffé l’hiver, et l’autre transformé en patinoire. « Aucun équipement neuf n’a été réalisé depuis 1976 », écrivait le maire de Lyon en 2008. Et ne le sera pas non plus avant 2014.

Photo : DR

Publié le : samedi 12 décembre 2009, par Michael Augustin

Réagir : 

 


2 commentaires pour cet article


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Travaux de 2017 à 2019

Perrache : rénovation à minima du pôle d'échanges

Dans un contexte de restriction budgétaire, le projet de rénovation de la gare de Perrache et du centre (...)
La suite
Quartier Part-Dieu

Garibaldi : la deuxième phase est lancée

Le réaménagement, déjà réalisé entre les rues Vauban et Bouchut, sera poussé, d'ici fin 2017, jusqu'à la rue (...)
La suite
Rhône

Un livre invite à la découverte de Villeurbanne

Le livre « Villeurbanne à la page » est l'œuvre de Bernard Jadot (texte) et Laurence Fischer (photos), deux (...)
La suite
Une mutation en profondeur

Comment rendre la Part-Dieu « plus agréable à vivre »

« Il faut penser Lyon comme une ville de demain plus agréable à vivre » a martelé Gérard Collomb, au cours d'une (...)
La suite
Guide

Découverte insolite de Lyon

De nombreuses découvertes insolites sont répertoriées dans un nouveau guide, rédigé par deux journalistes (...)
La suite
Le compte à rebours a commencé

Part-Dieu : B10 doit disparaitre

Sa démolition est désormais sur les rails pour libérer le parvis de la gare de toute construction et de l'ouvrir (...)
La suite
Rhône-Alpes

TER : 40 nouvelles rames pour offrir plus de places

La Région Rhône-Alpes vient de recevoir la première rame à deux étages nouvelle génération. Elle offre 20% de places en (...)
La suite