publicité fleche bas
actualite
Retrouvez
Lyon Info sur :
logo-facebook logo-twitter rss
Accueil > La ville > Le tram T1 arrive à Debourg
Partager : 
Imprimer

Ouverture officielle mercredi à 14h

Le tram T1 arrive à Debourg

Après 23 mois de travaux, les premiers passagers pourront emprunter le tram T1 entre la Confluence et Debourg ce mercredi 19 février à 14h. Trois nouvelles stations rythment d’ores et déjà ce prolongement, une quatrième est prévue. Les TCL attendent 5000 voyageurs supplémentaires par jour.

Il ne faudra désormais plus que sept minutes pour rejoindre Debourg à partir de la Confluence, contre une vigtaine auparavant. Il suffit désromais d’emprunter le tram T1, dont le prolongement a été inauguré. L’opération avait été lancée le 15 octobre 2009 et les travaux avaient commencé en mars 2012.

Ils ont notamment nécessité la construction du pont Raymond Barre, également inauguré ce mercredi, héros d’un feuilleton à rebondissements. Le tablier central, long de 170 mètres de long et d’un poids de 2400 tonnes a été assemblé au port Edouard Herriot. Son transport sur le fleuve et sa pose sur ses piliers ont dû être reportés trois fois.

Trois nouvelles stations

Les trois nouvelles stations déjà opérationnelles desservent le Musée des confluences, dont l’ouverture est prévue en décembre 2014, la Halle Tony Garnier et l’École normale supérieure. Une quatrième intitulée Le champ sera ouverte ultérieurement et accompagnera le développement de la pointe sud de la Confluence. Au terminus à Debourg, où la ligne est en correspondance avec le métro B, une nouvelle placette réaménagée embellit désormais le quartier.

« Ce quartier était un peu mort. L’arrivée du tram et l’aménagement de la place permettent de le redynamiser », se réjouit Gérard Collomb. Le prolongement du tram permet surtout de désenclaver un peu la Confluence, à l’accessibilité particulièrement difficile. Avant un éventuel prolongement du T2 au-delà de Perrache. « Nous sommes ouvert à toutes les possibilités », assure Bernard Rivalta, le président du Sytral (autorité organisatrice des transport en commun à Lyon).

Mais le T1 ne marquera pas éternellement son terminus à Debourg. Un nouveau prolongement jusqu’à Grange Blanche, où il permettra de desservir l’Hôpital Édouard Herriot et le pôle hospitalier Lyon Est, est prévu avant 2020.

Le prolongement en chiffres :

- 64 millions d’euros de budget (dont 19 millions pour le pont)
- 2,3 kilomètres de parcours
- 5000 voyageurs/jour supplémentaires attendus (98 624 avant le prolongement)
- 18 km/h de vitesse commerciale

Photo : © Michael Augustin

Publié le : mercredi 19 février 2014, par Michael Augustin

Réagir : 

 


Commenter :


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Travaux de 2017 à 2019

Perrache : rénovation à minima du pôle d'échanges

Dans un contexte de restriction budgétaire, le projet de rénovation de la gare de Perrache et du centre (...)
La suite
Quartier Part-Dieu

Garibaldi : la deuxième phase est lancée

Le réaménagement, déjà réalisé entre les rues Vauban et Bouchut, sera poussé, d'ici fin 2017, jusqu'à la rue (...)
La suite
Rhône

Un livre invite à la découverte de Villeurbanne

Le livre « Villeurbanne à la page » est l'œuvre de Bernard Jadot (texte) et Laurence Fischer (photos), deux (...)
La suite
Une mutation en profondeur

Comment rendre la Part-Dieu « plus agréable à vivre »

« Il faut penser Lyon comme une ville de demain plus agréable à vivre » a martelé Gérard Collomb, au cours d'une (...)
La suite
Guide

Découverte insolite de Lyon

De nombreuses découvertes insolites sont répertoriées dans un nouveau guide, rédigé par deux journalistes (...)
La suite
Le compte à rebours a commencé

Part-Dieu : B10 doit disparaitre

Sa démolition est désormais sur les rails pour libérer le parvis de la gare de toute construction et de l'ouvrir (...)
La suite
Rhône-Alpes

TER : 40 nouvelles rames pour offrir plus de places

La Région Rhône-Alpes vient de recevoir la première rame à deux étages nouvelle génération. Elle offre 20% de places en (...)
La suite