publicité fleche bas
actualite
Retrouvez
Lyon Info sur :
logo-facebook logo-twitter rss
Accueil > Société > Les frichards délogés de la caserne Sergent Blandan
Partager : 
Imprimer

L’occupation n’aura duré que 3 heures

Les frichards délogés de la caserne Sergent Blandan

L’occupation de la caserne Sergent Blandan aura fait long feu. Arrivés vers midi, les frichards ont été délogés dans le calme un peu plus de 3 heures plus tard. Alertés par le gardien du site, des agents du Grand Lyon, propriétaire de la caserne, s’étaient rendus aussitôt sur place pour signifier aux frichards le caractère illégal de l’occupation des lieux.

Vers 13h, 7 fourgons de police se sont positionnés devant l’entrée du site et la fermeture de la grille a été ordonnée par la préfecture. Les pourparlers ont duré une demi-heure, puis les occupants ont remballé leurs affaires et quitté le site. Une manifestation prévue devant la mairie du 3ème arrondissement, dont dépend la friche RVI, a finalement été annulée et les artistes sont retournés sur le parking de l’ancienne usine, où une cinquantaine de personnes habitent encore dans des caravanes et camions.

Suite à un incendie survenu le 20 décembre dernier, les bâtiments de la friche RVI sont définitivement fermés. Pour l’heure, seule une petite partie des ex-locataires de l’ancienne usine de camions Berliet puis Renault ont été relogés non loin du site dans une ancienne fabrique de textile. Vouée à la démolition, la friche doit laisser sa place à l’extension du lycée professionnel SEPR, ainsi qu’à un parc.

Toutes les photos de l’occupation et de l’évacuation sont sur www.facebook.com/lyoninfo

Photo : © Michael Augustin

Publié le : vendredi 21 janvier 2011, par Michael Augustin

Réagir : 

 


Commenter :


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Maladies rares

Meyzieu : elle pleure des larmes de sang, le calvaire d'une ado

« Je ne voyais plus rien. Autour de moi, tout le monde criait ! ». Un jour d'octobre 2015, la vie d'Anissa (...)
La suite
Hommages spontanés aux victimes

Lyon en deuil

Des centaines de Lyonnais sont descendus dans la rue, pour rendre hommage aux quelque 130 morts et 350 blessés dans (...)
La suite
Des lunettes spéciales nécessaires

Éclipse solaire : attention aux yeux !

Ce vendredi 20 mars, une éclipse partielle du soleil sera visible en France. Les autorités mettent en garde contre « (...)
La suite
#noussommescharlie

Manifestation historique à Lyon pour la liberté d'expression

C'était la plus importante manifestation que Lyon n'ait jamais vue. Au moins 300 000 personnes, selon la (...)
La suite
Face à l'horreur

Charlie Hebdo : recueillement et indignation à Lyon

Plusieurs milliers de personnes se sont rassemblées mercredi soir place des Terreaux à l'appel du Club de la (...)
La suite
Fêtes

Est-ce que le Père Noël existe ?

En 1897, la petite Virginia, une New-Yorkaise de 8 ans voulait en avoir le cœur net. Alors, elle a écrit au journal (...)
La suite
Bilan 2013

Pauvreté : le Secours catholique lance un appel au président

« Les personnes faisant appel au Secours catholique du Rhône sont de plus en plus nombreuses et de plus en plus (...)
La suite