publicité fleche bas
actualite
Retrouvez
Lyon Info sur :
logo-facebook logo-twitter rss
Accueil > Société > RVI : Les frichards espèrent un nouveau délai
Partager : 
Imprimer

Le parking toujours occupé

RVI : Les frichards espèrent un nouveau délai

Le Palais de justice du 3ème accueillait lundi après-midi les occupants du parking de la friche RVI. Ces derniers campent depuis le 20 décembre, suite à l’incendie qui a ravagé 2000 m² de cette ancienne usine de camions. Une occupation que le Grand Lyon juge illégale et dangereuse. Les artistes demandent quant à eux un délai pour déménager leur matériel.

« On n’est pas super bien organisés, on l’avoue. On est plus doués pour créer que pour plaider devant une cour. » Face à l’avocat du Grand Lyon, les occupants de la friche RVI jouent collectif. Sans porte-parole désigné, la dizaine d’artistes présents viennent défendre leur cause. Selon eux, le fait d’occuper le parking de la friche est tout sauf un choix. S’ils campent là-bas depuis l’incendie qui a ravagé une partie des bâtiments le 20 décembre dernier, c’est pour surveiller le matériel qu’ils extraient petit à petit des lieux.

« Ce matériel et ces œuvres représentent 8 ans de travail », expliquent-ils. Ils espèrent donc gagner un nouveau répit auprès du tribunal afin de terminer le déménagement. En face, la partie adverse objecte. Pour l’avocat chargé du dossier, il s’agit de la revendication de trop. Il argue que le Grand Lyon a déjà laissé les artistes accéder à la friche pour récupérer leur matériel en toute sécurité et que tous ceux qui le souhaitaient l’ont déjà fait. Les frichards répliquent aussitôt. Selon eux, le délai est définitivement trop court pour évacuer les 30 000 m² que compte la friche.

La décision finale sera rendue le 21 février prochain. A la sortie du tribunal, les frichards présents ne se faisaient guère d’illusion : « la juge ne peut pas obliger le Grand Lyon à nous trouver des solutions, elle peut juste nous donner un délai supplémentaire. » En attendant, une soixantaine d’anciens occupants de la friche sont partis à Rillieux-la-Pape où ils occupent le fort de Vancia depuis vendredi soir.

Photo : © Michael Augustin (archives)

Publié le : lundi 7 février 2011, par Eve Renaudin

Réagir : 

 


Commenter :


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Maladies rares

Meyzieu : elle pleure des larmes de sang, le calvaire d'une ado

« Je ne voyais plus rien. Autour de moi, tout le monde criait ! ». Un jour d'octobre 2015, la vie d'Anissa (...)
La suite
Hommages spontanés aux victimes

Lyon en deuil

Des centaines de Lyonnais sont descendus dans la rue, pour rendre hommage aux quelque 130 morts et 350 blessés dans (...)
La suite
Des lunettes spéciales nécessaires

Éclipse solaire : attention aux yeux !

Ce vendredi 20 mars, une éclipse partielle du soleil sera visible en France. Les autorités mettent en garde contre « (...)
La suite
#noussommescharlie

Manifestation historique à Lyon pour la liberté d'expression

C'était la plus importante manifestation que Lyon n'ait jamais vue. Au moins 300 000 personnes, selon la (...)
La suite
Face à l'horreur

Charlie Hebdo : recueillement et indignation à Lyon

Plusieurs milliers de personnes se sont rassemblées mercredi soir place des Terreaux à l'appel du Club de la (...)
La suite
Fêtes

Est-ce que le Père Noël existe ?

En 1897, la petite Virginia, une New-Yorkaise de 8 ans voulait en avoir le cœur net. Alors, elle a écrit au journal (...)
La suite
Bilan 2013

Pauvreté : le Secours catholique lance un appel au président

« Les personnes faisant appel au Secours catholique du Rhône sont de plus en plus nombreuses et de plus en plus (...)
La suite