publicité fleche bas
actualite
Retrouvez
Lyon Info sur :
logo-facebook logo-twitter rss
Accueil > Société > Les manifestants portent plainte contre la « prison Bellecour (...)
Partager : 
Imprimer

Le Procureur de la république saisi

Les manifestants portent plainte contre la « prison Bellecour »

Les 20 et 21 octobre derniers, lors des manifestations contre la réforme des retraites, un important dispositif policier avait été mis en place sur la place Bellecour pour maîtriser les fauteurs de troubles. 621 personnes avaient été retenues entre 13h30 et 19h30. Ce vendredi, les manifestants ont réclamé des comptes aux autorités administratives et porté plainte au Tribunal de grande instance.

Maître Bertrand Sayn, l’avocat des plaignants, dénonce des « actes arbitraires attentatoires à la liberté individuelle. » Adressée au Procureur de la République de Lyon, la plainte est signée individuellement par 18 personnes et soutenue par 25 organisations, dont SOS Racisme, la FCPE, le Syndicat des Avocats de France, la CGT et la Ligue des Droits de l’Homme, ainsi que 6 partis politiques de gauche.

Lors de la journée de manifestation, plusieurs centaines de personnes s’étaient retrouvées prisonnières, place Bellecour, encerclées par la police. Un hélicoptère muni de caméra avait survolé les manifestants à basse altitude, filmant les manifestants. « Les personnes prises au piège disent s’être senties particulièrement humiliées », rapporte leur avocat, qui les décrit dans sa requête comme étant « à la merci des forces de l’ordre, pour une durée inconnue, prises par surprise dans une véritable souricière (…) privées des commodités d’hygiène élémentaires, de nourriture et d’eau (…). »

Maître Bertrand Sayn qui fustige une « opération de police inacceptable, violente et sans justification », demande « de saisir l’ensemble des images réalisées par l’hélicoptère ce jour là ». Il s’interroge également sur l’usage fait « de flash-ball, de canon à eau, et de nombreuses grenades de gaz lacrymogène », accusant les forces de l’ordre d’avoir « joué » avec les manifestants encerclés.

La préfecture du Rhône avait justifié ce dispositif par la nécessité de contenir les casseurs qui se joignaient à la manifestation prévue ce jour-là au départ de la place Antonin Poncet. Le Procureur de la République a trois mois pour statuer sur cette plainte.

Le Collectif 21 octobre, à l’origine de la plainte, organise ce samedi une exposition-débat sur les évènements d’octobre au café De l’autre coté du pont. Au programme : témoignages, chorale révolutionnaire et libertaire et concert.

Info : samedi 22 janvier à partir de 15 h, 25 cours Gambetta, Lyon 3ème.

Photo : © Michael Augustin (archives)

Publié le : samedi 22 janvier 2011, par Mélody Schwaab

Réagir : 

 


Commenter :


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Hommages spontanés aux victimes

Lyon en deuil

Des centaines de Lyonnais sont descendus dans la rue, pour rendre hommage aux quelque 130 morts et 350 blessés dans (...)
La suite
Des lunettes spéciales nécessaires

Éclipse solaire : attention aux yeux !

Ce vendredi 20 mars, une éclipse partielle du soleil sera visible en France. Les autorités mettent en garde contre « (...)
La suite
#noussommescharlie

Manifestation historique à Lyon pour la liberté d'expression

C'était la plus importante manifestation que Lyon n'ait jamais vue. Au moins 300 000 personnes, selon la (...)
La suite
Face à l'horreur

Charlie Hebdo : recueillement et indignation à Lyon

Plusieurs milliers de personnes se sont rassemblées mercredi soir place des Terreaux à l'appel du Club de la (...)
La suite
Fêtes

Est-ce que le Père Noël existe ?

En 1897, la petite Virginia, une New-Yorkaise de 8 ans voulait en avoir le cœur net. Alors, elle a écrit au journal (...)
La suite
Bilan 2013

Pauvreté : le Secours catholique lance un appel au président

« Les personnes faisant appel au Secours catholique du Rhône sont de plus en plus nombreuses et de plus en plus (...)
La suite
Projet Vénus

150 photos contre le cancer du sein

Sensibiliser les femmes, notamment dans les zones urbaines sensibles, au dépistage du cancer du sein, voilà (...)
La suite