publicité fleche bas
actualite
Retrouvez
Lyon Info sur :
logo-facebook logo-twitter rss
Accueil > Société > Lyon devient à nouveau scène de crime
Partager : 
Imprimer

Quais du polar

Lyon devient à nouveau scène de crime

Une cinquantaine d’auteurs de romans policiers se retrouveront à Lyon pour le prochain festival Quais du polar. Au programme de cette septième édition : plus de 30 conférences et rencontres, des lectures, des expositions, mais aussi du théâtre, cinéma, des enquêtes, puis une centaine d’animations partout dans la ville.

« Quais du polar est devenu le festival numéro un du genre en France », se félicite Mark Cusack, l’un des organisateurs. Un festival qui a pris de l’ampleur depuis sa première édition en 2005. 30 000 personnes s’y sont rendues en 2010. La septième édition joue plus que jamais la carte de l’international et de la nouveauté. Sur la cinquantaine d’auteurs, une trentaine sont étrangers. 12 pays seront représentés, dont le Mexique, invité d’honneur dont la participation n’a pour l’instant pas été annulée. Mais aussi la Grande-Bretagne qui envoie ses « plus beaux auteurs de polar », selon Hélène Fischbach, en charge de la programmation littéraire.

Le festival mettant l’accent sur la nouveauté, tous les auteurs présents viennent de publier un roman. Pour une petite dizaine c’est même le premier. Le festival prend à nouveau ses quartiers au Palais de la bourse (Lyon 2ème). C’est là que sera installée la Grande librairie qui réunit une dizaine de libraires et comprendra un rayon dédié au roman jeunesse.

Mais le festival s’exporte aussi. En prison par exemple. Le polar derrière les murs cherche à faire connaître la littérature policière dans 10 établissements pénitentiaires de Rhône-Alpes. Puis au cinéma, avec la projection d’une sélection de 7 court-métrages au Zola, un week-end L’enfer de la corruption à l’Institut Lumière, ainsi que quelques perles du cinéma noir comme Cotton Club de Francis Ford Coppola ou Tatort (Scène de crime), un long-métrage tiré d’une mythique série télévisée allemande. Les séries TV policières se voient pour la première fois dédier une catégorie à part. Des projections sont prévues au Palais de la bourse et au Pathé Cordeliers.

Expositions, jeux de rôles et de piste complèteront le programme, dont la désormais traditionnelle enquête proposée par le musée Gadagne qui invite écoliers (le jeudi leur est dédié) et grandes personnes à résoudre un énigme dont le théâtre sont cette fois-ci les Pentes de la Croix-Rousse. Sans oublier l’office de tourisme qui organise des visites guidées dans la ville sur les traces de faits divers qui ont marqué les siècles, du XIVe à nos jours.

Info : www.quaisdupolar.com, entrées gratuites, pour certaines sous réservation.

Illustration : DR

Publié le : vendredi 25 février 2011, par Michael Augustin

Réagir : 

 


Commenter :


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Maladies rares

Meyzieu : elle pleure des larmes de sang, le calvaire d'une ado

« Je ne voyais plus rien. Autour de moi, tout le monde criait ! ». Un jour d'octobre 2015, la vie d'Anissa (...)
La suite
Hommages spontanés aux victimes

Lyon en deuil

Des centaines de Lyonnais sont descendus dans la rue, pour rendre hommage aux quelque 130 morts et 350 blessés dans (...)
La suite
Des lunettes spéciales nécessaires

Éclipse solaire : attention aux yeux !

Ce vendredi 20 mars, une éclipse partielle du soleil sera visible en France. Les autorités mettent en garde contre « (...)
La suite
#noussommescharlie

Manifestation historique à Lyon pour la liberté d'expression

C'était la plus importante manifestation que Lyon n'ait jamais vue. Au moins 300 000 personnes, selon la (...)
La suite
Face à l'horreur

Charlie Hebdo : recueillement et indignation à Lyon

Plusieurs milliers de personnes se sont rassemblées mercredi soir place des Terreaux à l'appel du Club de la (...)
La suite
Fêtes

Est-ce que le Père Noël existe ?

En 1897, la petite Virginia, une New-Yorkaise de 8 ans voulait en avoir le cœur net. Alors, elle a écrit au journal (...)
La suite
Bilan 2013

Pauvreté : le Secours catholique lance un appel au président

« Les personnes faisant appel au Secours catholique du Rhône sont de plus en plus nombreuses et de plus en plus (...)
La suite