publicité fleche bas
actualite
Retrouvez
Lyon Info sur :
logo-facebook logo-twitter rss
Accueil > La ville > Pentes : ça s’améliore mais c’est pas encore ça
Partager : 
Imprimer

Réunion des différents acteurs à la mairie

Pentes : ça s’améliore mais c’est pas encore ça

Il était beaucoup question de tags ce mercredi soir à la mairie de Lyon, mais aussi de consommation d’alcool, de kébabs et de sécurité. Gérard Collomb avait réuni les représentants des conseils de quartier, de la chambre de commerce et de celle des métiers, des bailleurs sociaux, des policiers et une brochette d’adjoints et de techniciens pour faire le point sur la situation du bas des Pentes de la Croix-rousse.

La mairie a sonné la « reconquête » de ce secteur qui fait la jonction entre les quartiers chics du centre ville et ceux - bobo - du plateau. Tous les participants s’accordaient pour reconnaître que la situation du secteur s’était améliorée. Mais qu’il reste encore beaucoup à faire. Ce deuxième comité de pilotage devait mettre en lumière le chemin parcouru depuis la première réunion du 10 février 2010.

L’offensive de la ville passe d’abord par le commerce. « Nous ne voulons pas que le quartier se résume aux taxiphones, restos rapides et activités nocturnes », soulignait David Kimmelfeld, vice-président au Grand Lyon en charge du développement économique. Du coup, la communauté urbaine a usé de son droit de préemption et a acquis des locaux commerciaux. Au nombre de 4. En y ajoutant ceux gérés par les bailleurs sociaux et privés sous contrat avec le Grand Lyon, ça fait une quinzaine. Cette quinzaine de pas de porte sera donc prochainement proposée à des commerces « plus valorisants », explique Marie-Odile Fondeur adjointe en charge de la chose à la Ville. Le paysage commercial s’est néanmoins déjà nettement amélioré. Seuls 37 boutiques étaient vacantes en 2010, contre 130 en 2002, précise Gilles Buna, l’adjoint à l’urbanisme.

Du mieux aussi en matière de sécurité. La délinquance a baissé de 26,2% entre 2009 et 2010, après avoir chuté de 36,6% l’année précédente, soulignait Isabelle Mercier, directrice de la police municipale. Des chiffres « plutôt satisfaisants ». Mais il reste du boulot, la rue Sainte Catherine étant toujours le théâtre de « bagarres, nuisances sonores et consommation excessive d’alcool ». « Comment voulez-vous que j’élève mes enfants dans ces conditions-là ? », s’étranglait un habitant. Le maire demandait alors qu’on verbalise les ivrognes. Cela se fait déjà, sans trop de succès. « Ces personnes ne sont souvent pas solvables », notait la policière municipale en chef. Et les verbalisations du coup quelque peu « virtuelles ». Elles ne seraient pas beaucoup plus efficaces quant aux commerces qui vendent de l’alcool après 22h, ce qui est interdit. « Un commerçant a été verbalisé 170 fois », se rappelait Isabelle Mercier. Après une telle héroïque résistance, il a toutefois fini par faire l’objet d’une fermeture administrative.

Quant à la police nationale, « la lutte contre les stupéfiants est une priorité », exposait la commissaire Jennifer Lattay, en charge du commissariat du 1er/4ème. Ainsi, pas plus tard que fin 2010, les forces de l’ordre avaient mis la main sur un vendeur d’héroïne. Le malfrat avait 17 ans. 70 affaires du genre ont été enregistrées l’année dernière dans le secteur.

Puis, les tags. « A Paris et Montpellier, les murs sont propres », pestait une ancienne présidente de conseil de quartier. « Je n’ai d’argent que vos impôts », répondait Gérard Collomb. Sa nouvelle phrase fétiche qu’il sort désormais à tout bout de champ. En d’autres termes, tout est possible mais ça coûte plus cher. Des opérations « coup de poing » sont néanmoins prévues. « J’ai honte de mon quartier », se résignait la dame. Ce qui n’est visiblement pas le cas de tout le monde. 89% des habitants du bas des Pentes interrogés par la Mairie s’y sentiraient bien, rapportait Gilles Buna.

Photo : DR

Publié le : vendredi 4 février 2011, par Tony Truand

Réagir : 

 


Commenter :


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Travaux de 2017 à 2019

Perrache : rénovation à minima du pôle d'échanges

Dans un contexte de restriction budgétaire, le projet de rénovation de la gare de Perrache et du centre (...)
La suite
Quartier Part-Dieu

Garibaldi : la deuxième phase est lancée

Le réaménagement, déjà réalisé entre les rues Vauban et Bouchut, sera poussé, d'ici fin 2017, jusqu'à la rue (...)
La suite
Rhône

Un livre invite à la découverte de Villeurbanne

Le livre « Villeurbanne à la page » est l'œuvre de Bernard Jadot (texte) et Laurence Fischer (photos), deux (...)
La suite
Une mutation en profondeur

Comment rendre la Part-Dieu « plus agréable à vivre »

« Il faut penser Lyon comme une ville de demain plus agréable à vivre » a martelé Gérard Collomb, au cours d'une (...)
La suite
Guide

Découverte insolite de Lyon

De nombreuses découvertes insolites sont répertoriées dans un nouveau guide, rédigé par deux journalistes (...)
La suite
Le compte à rebours a commencé

Part-Dieu : B10 doit disparaitre

Sa démolition est désormais sur les rails pour libérer le parvis de la gare de toute construction et de l'ouvrir (...)
La suite
Rhône-Alpes

TER : 40 nouvelles rames pour offrir plus de places

La Région Rhône-Alpes vient de recevoir la première rame à deux étages nouvelle génération. Elle offre 20% de places en (...)
La suite