publicité fleche bas
actualite
Retrouvez
Lyon Info sur :
logo-facebook logo-twitter rss
Accueil > Ecologie > Pollutec : 4 jours pour rendre la planète plus propre
Partager : 
Imprimer

Le plus grand salon de l’environnement

Pollutec : 4 jours pour rendre la planète plus propre

Traitement des déchets, qualité de l’air et de l’eau, dépollution des sols et production d’énergie propre, le 24ème salon international des équipements, technologies et services de l’environnement Pollutec a ouvert ses portes mardi à Eurexpo (Chassieu). Pendant 4 jours, on y trouvera tout ou presque pour rendre la planète plus propre.

2528 exposants de 45 pays, soit une croissance de 7,4% tiennent salon à Eurexpo. 7 des 10 halls du parc d’exposition, soit 104 500 m², sont consacrés à l’évènement qui a lieu tous les 2 ans à Lyon, en alternance avec Paris. Pour cette 24ème édition, les organisateurs attendent 75 000 visiteurs professionnels : industriels, responsables de collectivités locales et prescripteurs.

Cette année, le Chili sera l’invité d’honneur de Pollutec. Après le tremblement de terre de février dernier, une délégation importante sera présente, conduite par la ministre de l’environnement. Plus de 100 représentants au total, dont des associations, des institutions publiques et privées de tout le pays, des maires et pas moins de 3 missions technologiques ont fait le déplacement à Lyon. L’occasion pour Gérard Collomb de proposer à Maria Ignacia Benitez, la ministre de l’environnement chilienne, une coopération entre Lyon et une ville chilienne. Une offre que l’élue a pris au vol. Les régions de Los lagos ou d’Araucanía (centre du pays) pourraient être intéressées. La région capitale chilienne collabore déjà avec l’Ile de France, a-t-elle rappelé.

237 innovations techniques seront présentées à Pollutec. « Les éco-technologies permettent de réduire l’impact sur l’environnement et de faire des économies d’énergie », explique Sylvie Fourn, commissaire générale du salon. Comme ce procédé permettant de réaliser, grâce à un système robotisé, des chantiers sans tranchée, minimisant ainsi les nuisances pour les riverains et l’environnement.

Le secteur Analyse-mesure-contrôle totalise à lui seul 25 des innovations déclarées, proposant des capteurs pour vérifier la qualité de l’eau et des appareils de mesure de l’air, traquant la poussière, les gaz, les contaminants, la température et l’humidité, à l’extérieur mais aussi à l’intérieur des bâtiments.

La thématique des Eaux usées présente entre autre de nouvelles solutions dédiées à la récupération des eaux de pluie ou encore le nettoyage de marées noires grâce à un produit biologique à base de pierre ponce. Sans oublier les énergies renouvelables comme l’éolien ou le solaire.

Pour la première fois cette année, un espace est dédié à la Recherche, innovation et financement. Il regroupe pas moins de 16 pôles de compétitivité, ainsi que nombre de start-ups. « 50% des investissements réalisés depuis 6 mois l’ont été dans les cleantechs », affirme Sylvie Fourn. Pour permettra à ces sociétés de se développer, le salon propose des rencontres investisseurs, mettant en contact entreprises innovantes et fonds d’investissement. « Les sujets sont souvent assez techniques et ce n’est pas facile pour les investisseurs d’identifier les bonnes cibles. A Pollutec, ils pourront les voir en situation de démonstration ».

Toutes les photos sont sur www.facebook.com/lyoninfo.

Info : jusqu’au 3 décembre à Eurexpo. Rens. : www.pollutec.com

Photos : © Michael Augustin

Publié le : mercredi 1er décembre 2010, par Michael Augustin

Réagir : 

Galerie photos (4 photos). Cliquez sur une image pour ouvrir le diaporama.



Commenter :


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Plan Oxygène

Le Grand Lyon s'attaque timidement à la pollution

Moins de camions, plus de communication, voilà ce à quoi se résume le plan de la Métropole pour réduire la pollution de (...)
La suite
Tassin la Demi-Lune

Eco-rénovation : diviser sa facture d'énergie par trois

Diviser par trois les coûts énergétiques, voila l'objectif de l'éco-rénovation menée dans la résidence Les (...)
La suite
Place de la République

Une grève de la faim pour sauver des singes de la vivisection

Depuis 16 jours, Lily observe une grève de la faim. Par ce jeûne, elle espère obtenir la fermeture d'un centre de (...)
La suite
Dengue et chikungunya

Comment combattre le moustique tigre

Le moustique tigre a atteint Rhône-Alpes en 2009. Particulièrement dangereux, il peut transmettre la dengue et le (...)
La suite
Allergies

Ambroisie : un site internet pour signaler la plante

Pour combattre l'ambroisie, la région a lancé une plateforme permettant de signaler la présence de cette (...)
La suite
Les cyclistes finissent le travail

Une association dénonce des pistes cyclables impraticables

Les pistes cyclables, pourtant très récentes, le long du tramway T4 et de la rue Garibaldi, sont difficilement (...)
La suite
La pollution provoque 1 maladie sur 3

L'air reste mauvais en Rhône-Alpes, la France sanctionnée ?

Avec 83 jours d'alerte à la pollution, dont 70 jours dus au dépassement des normes européennes, l'année 2013 (...)
La suite