publicité fleche bas
actualite
Retrouvez
Lyon Info sur :
logo-facebook logo-twitter rss
Accueil > Culture > Prix Lumière 2010 : Milos Forman ému
Partager : 
Imprimer

Le festival du cinéma ancien est clos

Prix Lumière 2010 : Milos Forman ému

Milos Forman, cinéaste de 78 ans, a reçu, avec émotion, samedi le deuxième prix Lumière, à l’Amphithéâtre de la Cité internationale pour l’ensemble de son œuvre ainsi que sa fidélité à l’histoire du cinéma.

Il était 18h15 quand le réalisateur lauréat fait son apparition sous les applaudissements de quelques 2000 spectateurs. Plusieurs artistes sont venus rendre hommage à Milos Forman. On pouvait ainsi apercevoir : Xavier Giannoli, Emmanuelle Devos, Xavier Dolan, Laurent Gerra, Julie Ferrier, Souleymane Cissé et Bertrand Tavernier.

Avant la remise du prix, le public et les cinéastes présents ont pu apprécier une version inédite (director’s cut) du film Amadeus, qui retrace la vie de Mozart. Un chef d’œuvre très différent de ses autres films dans son univers mais tout en s’en rapprochant par les thèmes évoquées. Il y est question de liberté, d’artiste au travail, de génie en devenir et surtout, comme dans toute son œuvre, de musique. C’est comme si deux génies, Mozart et Forman, ont collaboré, chacun dans leur domaine, afin de donner toute sa beauté à ce film.

Malgré quelques soucis techniques en début de projection, provoquant une interruption d’une vingtaine de minutes suivie d’excuses du directeur du festival Thierry Frémaux, le film a été longuement ovationné au terme de ses 3 heures de projection.

« Aucune scène dans l’histoire du cinéma ne m’a autant touché que celle, dans Amadeus, où Mozart est mourant », affirme, ému, Bertrand Tavernier dans son panégyrique. Il ajoute que « aujourd’hui, il y a trop de films débiles. Quand on regarde l’œuvre de Milos Forman, on y voit des films intelligents ». Enfin, il conclut en rappelant que « ceux (du cinéaste tchèque, ndlr) sont des films qui parlent de liberté, et je dirai même que ceux sont des films libres » car même à Hollywood, le réalisateur tchèque n’a pas subi de contraintes artistiques de la part des studios.

Milos Forman, qui a reçu le prix Lumière 2010 des mains d’Emmanuelle Devos, répond visiblement ému : « je suis content de recevoir un prix où il y a le nom des Lumière dedans ». Avant d’ajouter : « pour moi, l’histoire de l’humanité ne se divise pas en ‘avant JC’ et ‘après JC’, mais plutôt en ‘avant les Lumière’ et ‘après les Lumière’ ».

Cette cérémonie de remise de prix constitue le point d’orgue d’une semaine qui a permis de découvrir ce cinéaste aller à la recherche du monde, de la condition humaine ainsi qu’à la recherche d’un idéal de liberté. Des Amours d’une blonde à Man on the moon, c’est une œuvre majestueuse qui n’a pas finie de dévoiler toutes ses complexités. Peut être que ce prix lui permettra de réaliser son prochain film dont l’avenir financier reste malheureusement incertain.

Le festival a été clôturé ce dimanche avec la projection du film de Luchino Visconti Le guépard en présence de son interprète, Claudia Cardinale.

Après la confirmation par Gérard Collomb qu’une troisième édition était bel et bien en préparation, une question vient immédiatement à l’esprit : quel cinéaste recevra le prix Lumière 2011 ? Patience, rendez-vous l’année prochaine…

Photo : DR

Publié le : dimanche 10 octobre 2010, par Youssef Naili

Réagir : 

 


1 commentaire pour cet article


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Exposition

Lumière sur Yoko Ono

Le musée d'art contemporain (macLyon) de Lyon accueille très prochainement l'une des expositions les plus (...)
La suite
Art contemporain

Découverte et redécouverte à l'IAC

« Collection 15' » et « Demain dans la bataille pense à moi » sont présentés simultanément dans les 12 espaces de (...)
La suite
Musée des Confluences

Une exposition crée le lien entre arts plastiques et machines

Plus de 170 pièces, du XVIIIe siècle à nos jours, issues de 44 musées en Europe sont ici réunies pour la première fois (...)
La suite
Une mise en scène à faire fuir les jeunes

Faust à l'Opéra de Lyon : « Madame, on préfère le théâtre »

Florence Leray, journaliste mais également enseignante en philosophie a emmené ses élèves à l'Opéra. Le résultat de (...)
La suite
Clôture du Festival Lumière

Martin Scorsese : « Il faut se battre pour le cinéma ! »

Le festival Lumière s'est conclu dimanche sur un dernier hommage au lauréat, Martin Scorsese. De nombreuses (...)
La suite
Martin Scorsese récompensé

Prix Lumière 2015 : le sacre d'un passionné

« Tu as inventé les journées de 36 heures et les heures de 90 minutes. » C'est ainsi que Bertrand Tavernier a (...)
La suite
Festival Lumière

Une 7ème édition pour rendre hommage au 7ème art

Avec 328 séances, 68 lieux de projection et Martin Scorsese pour le Prix Lumière, la 7ème édition du festival (...)
La suite