publicité fleche bas
actualite
Retrouvez
Lyon Info sur :
logo-facebook logo-twitter rss
Accueil > Société > Raoul Dufy : 120 collégiens sans prof de math depuis 2 mois
Partager : 
Imprimer

Il n’y a plus de remplaçants à Lyon

Raoul Dufy : 120 collégiens sans prof de math depuis 2 mois

Deux mois sans professeur de mathématiques. Et aucune solution en vue. Les élèves du collège Raoul Dufy (Lyon 3ème) font les frais du manque de remplaçants dans l’académie de Lyon. Quatre classes sont concernées, de la 6ème à la 3ème.

« C’est un scandale », s’écrie Jean-Marc, père d’une élève en 6ème-1 du collège de la place Guichard. « Dans les autres classes, ils apprennent déjà les pourcentages, alors que ma fille est encore aux divisions. Une matière qu’elle a déjà apprise en primaire. » Dans sa classe, l’année avait déjà commencé par un cafouillage. Sa prof de math n’a pris ses fonctions qu’à la mi-septembre, son contrat ayant été signé tardivement par le rectorat. Après plusieurs absences de courte durée, elle est en arrêt de maladie depuis la rentrée de janvier. Si un remplaçant a bien été trouvé au bout d’un mois, il est reparti aussitôt, malade lui aussi ou démissionnaire, selon les sources.

« On est en difficultés en mathématiques », reconnaît-on au collège Raoul Dufy. « On a demandé un remplacement au rectorat, mais il n’y en a pas. On n’a aucune solution ». Un problème qui, de plus est, ne touche pas que les mathématiques. La 6ème-1 prend aussi du retard en histoire/géo. Si une remplaçante à mi-temps assure actuellement la moitié des heures, son contrat expire ce vendredi. « Après les vacances, on verra », se résigne l’école. En attendant, la direction fait ce qu’elle peut pour occuper les élèves. Un cours d’art-plastique par ci, des heures en CDI ou en permanence par là... « Plusieurs parents prennent des cours particuliers pour leurs enfants », raconte Laurence Grange, la responsable des parents d’élèves.

Or, le collège Raoul Dufy est loin de représenter un cas isolé. Jeudi, une trentaine d’enseignants de plusieurs écoles et collèges de la ville ont défilé à Vénissieux. « On n’en peut plus », s’écrie Anne-Marie Rubio, prof d’histoire/géo. « Depuis cette année, le rectorat touche aussi à l’éducation prioritaire. S’ils veulent que ça pète, qu’ils continuent. »

Le manque de remplaçants n’est pas une surprise pour le Syndicat national des enseignements du second degré (Snes). Il a comptabilisé la suppression de 175 postes dans l’académie depuis 2009, soit 12 % des effectifs. Parmi les restants, plus de la moitié sont affectés depuis la rentrée pour toute l’année scolaire. Ils ne reste donc dans l’académie de Lyon, qui couvre les 3 départements Loire, Rhône et Ain plus que 637 remplaçants pour un effectif de 13 000 professeurs. Et personne pour les mathématiques.

Depuis janvier, plus de 3000 heures de remplacement n’ont pas été assurées dans l’académie de Lyon, selon le comptage de la FCPE. « C’est incroyable, nous sommes inondés de messages de parents excédés », s’étrangle Jacqueline Lédée, la secrétaire générale de la fédération. 72 établissements sont concernés, dont 32 collèges. « Du jamais vu en 5 ans de métier », commente Aurélie Guerido, remplaçante en histoire/géo et syndiquée au Snes. « Nous encourageons tous les parents à saisir le tribunal administratif. Il n’y a plus d’autre solution », poursuit Jacqueline Lédée. La FCPE explique la marche à suivre sur son site et propose à ses adhérents de prendre en charge les frais d’avocat.

La situation s’est encore aggravée par l’absence des 400 enseignants-stagiaires, actuellement en formation pendant 4 semaines. Et aucune embellie à l’horizon. Au contraire, 280 postes supplémentaires de professeurs doivent être supprimés à la rentrée prochaine, dont 220 dans le second degré, pour 2000 collégiens et lycéens de plus, souligne Jean-Louis Perez, secrétaire académique du Snes.

Les parents d’élèves du collège Raoul Dufy, plutôt patients jusqu’à présent, se sont résolus à écrire au rectorat. Quant aux syndicats, ils prévoient un rassemblement aux Terreaux le 16 mars à 14h et une grande manifestation nationale 3 jours plus tard à Paris.

Photo : © Michael Augustin

Publié le : vendredi 25 février 2011, par Michael Augustin

Réagir : 

 


2 commentaires pour cet article


  • Peut-être qu’à force d’expliquer en quoi Sarkozy massacre chaque jour davantage notre système éducatif avec des conséquences à court, moyen et long terme, ça finira par rentrer chez les décérébrés qui votent pour lui ? Je n’y crois pas trop, vu que pour certaines personnes l’état de déliquescence actuel va encore être attribué à ces gauchistes de syndicalistes qui font grève uniquement pour s’amuser à emm.rder les gens et défendre leurs privilèges, mais il est toujours permis de rêver...

  • Raoul Dufy : 120 collégiens sans prof de math depuis 2 mois 14 septembre 2011 à21:30, par jauquaire

    Le collège La Perrière de Soucieu en Jarrest n’est hélas pas mieux traité. Depuis la rentrée, il manque des profs (français et Hgéo notamment).

    Les associations de parents d’élève sont inexistantes (FCPE, PEEP).

    Il reste la mobilisation des parents que nous allons essayer de mettre en place.
    Avec l’appui des médias, je ne vois que ça pour faire bouger la situation

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Maladies rares

Meyzieu : elle pleure des larmes de sang, le calvaire d'une ado

« Je ne voyais plus rien. Autour de moi, tout le monde criait ! ». Un jour d'octobre 2015, la vie d'Anissa (...)
La suite
Hommages spontanés aux victimes

Lyon en deuil

Des centaines de Lyonnais sont descendus dans la rue, pour rendre hommage aux quelque 130 morts et 350 blessés dans (...)
La suite
Des lunettes spéciales nécessaires

Éclipse solaire : attention aux yeux !

Ce vendredi 20 mars, une éclipse partielle du soleil sera visible en France. Les autorités mettent en garde contre « (...)
La suite
#noussommescharlie

Manifestation historique à Lyon pour la liberté d'expression

C'était la plus importante manifestation que Lyon n'ait jamais vue. Au moins 300 000 personnes, selon la (...)
La suite
Face à l'horreur

Charlie Hebdo : recueillement et indignation à Lyon

Plusieurs milliers de personnes se sont rassemblées mercredi soir place des Terreaux à l'appel du Club de la (...)
La suite
Fêtes

Est-ce que le Père Noël existe ?

En 1897, la petite Virginia, une New-Yorkaise de 8 ans voulait en avoir le cœur net. Alors, elle a écrit au journal (...)
La suite
Bilan 2013

Pauvreté : le Secours catholique lance un appel au président

« Les personnes faisant appel au Secours catholique du Rhône sont de plus en plus nombreuses et de plus en plus (...)
La suite