publicité fleche bas
actualite
Retrouvez
Lyon Info sur :
logo-facebook logo-twitter rss
Accueil > Ecologie > Sécheresse : quelle menace sur les centrales électriques ?
Partager : 
Imprimer

Rhône : l’eau se réchauffe, le niveau baisse

Sécheresse : quelle menace sur les centrales électriques ?

« Le niveau du Rhône en avril est celui constaté normalement fin août », a alerté le préfet du Rhône Jean-François Carenco. Se pose alors la question des centrales hydrauliques et nucléaires de la région. Faut-il les arrêter ? « Nous n’en sommes pas encore là », tente de rassurer le préfet.

La Compagnie Nationale du Rhône, deuxième producteur français d’électricité, qui assure 25 % de la production hydroélectrique dans l’Hexagone, dispose de 19 centrales hydroélectriques installées sur le Rhône. Or, depuis la mi-avril, la production de ses barrages ne tourne plus qu’à 65% en raison de la baisse du niveau d’eau.

3 des 4 centrales nucléaires dépendent également du Rhône pour le refroidissement des réacteurs. Le débit mais aussi la température de l’eau sont alors surveillés en permanence. L’eau du fleuve ne doit en effet pas dépasser 21 °C (entre juin et septembre des dérogations ponctuelles sont accordées jusqu’à 25 °C). Or, l’eau du Rhône est d’ores et déjà à 17 °C. « Il y a de la marge, mais on surveille », a commenté jeudi Jean-François Carenco.

Au Bugey (photo), où 2 des 4 réacteurs sont refroidies par l’eau du Rhône, la puissance de la centrale est « modulée » depuis 3 semaines, tandis que les centrales du Tricastin et de Saint-Alban se disent pas encore impactées. Seule la quatrième centrale rhônalpine, celle de Cruas-Meysse, n’est pas concernée, n’étant pas refroidie par le Rhône mais à l’aide de ses tours aéroréfrigérantes.

Photo : DR

Publié le : vendredi 27 mai 2011, par Michael Augustin

Réagir : 

 


Commenter :


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Main rouge au Grand Lyon

« La Métropole ne fait pas assez pour le climat ! »

Samedi 13 octobre, ils étaient à nouveau 15 000 selon les organisateurs et 10 000 selon la police, 120 000 dans 86 (...)
La suite
Climat

Une nouvelle marche pour que « les promesses soient tenues »

Ils entendent « mettre la pression sur les politiques », explique le vidéaste Usul, auteur d'un clip qui appelle à (...)
La suite
Nettoyons la nature

« Ça me fait mal au cœur »

Le lieu est un véritable dépotoir. A quelques pas des quatre tours de l'Observance (Lyon 9ème), le glacis du Fort (...)
La suite
15 000 personnes pour le climat

Climat : une marche pour réveiller les politiques

Une chaine humaine était prévue autour de l'hôtel de ville mais les trois rues qui bordent le bâtiment ainsi que (...)
La suite
Sauver la planète à Lyon

Grand Lyon : le Plan climat, pourquoi c'est important

Alors que l'été 2018 a été le deuxième le plus chaud jamais enregistré, le Grand Lyon travaille sur son prochain Plan (...)
La suite
Recycler, réutiliser, moins jeter

Ressourcerie : un projet solidaire pour s'équiper à prix doux

Des assiettes, des vêtements pour quelques sous, des livres à prix libre, un ordinateur à 30 euros, des disques vinyle (...)
La suite
Conférence par ci, schéma par là

Le Grand Lyon, fait-il assez pour le climat ?

« Dans vingt ou trente ans, on pourra traverser la Saône à pied, l'été. » Face à ce constat inquiétant, le Grand Lyon (...)
La suite