publicité fleche bas
actualite
Retrouvez
Lyon Info sur :
logo-facebook logo-twitter rss
Accueil > Société > Sécurité : un dispositif exceptionnel pour la Fête
Partager : 
Imprimer

Des centaines d’agents mobilisés

Sécurité : un dispositif exceptionnel pour la Fête

« La Fête des lumières est l’une des plus importantes manifestations en France », précise Jean-Louis Touraine, l’adjoint chargé de la sécurité à la Mairie de Lyon. A évènement exceptionnel, dispositif exceptionnel. Des centaines de policiers, pompiers et ambulanciers sont mobilisés les quatre soirs, pour veiller au bon déroulement de la fête. L’ensemble du dispositif est piloté à partir du PC Sécurité de la Ville de Lyon. Une organisation affinée d’année en année.

Un large écran orne le mur central de la salle opérationnelle du PC Sécurité. C’est ici qu’arrivent les images des 240 caméras de vidéosurveillance disposées aux quatre coins de la ville. Polices nationale et municipale, pompiers, Samu peuvent ainsi suivre en direct l’évolution de la foule et détecter toute anomalie.

C’est également d’ici que les forces de l’ordre régulent les accès à la place des Terreaux. A la fin de chaque cycle du spectacle qui illumine la place, celle-ci est d’abord vidée côté Saône, avant l’arrivée d’une nouvelle vague de visiteurs par la rue Edouard Herriot.

« Chaque année, nous tirons les conséquences des années précédentes », affirme Jean-Pierre Cazenave-Lacrouts, préfet délégué à la sécurité. Et de saluer « un gros effort fait en matière de signalisation ».

500 policiers et gendarmes, 130 fonctionnaires de la police municipale, 110 agents de sécurité privée, 110 sapeurs pompiers et une 40ène d’ambulanciers sont mobilisés tous les soirs de la fête. Mais aussi des équipes canines, des unités de déminage et même le service de prévention des risques nucléaires. « Nous avons déployé l’équivalent de 4 casernes de pompiers sur la zone entre Bellecour, les Terreaux et le Vieux-Lyon », souligne le colonel Serge Delaigue, directeur départemental des services d’incendie et de secours.

De nombreux camions de pompiers stationnent ainsi dans les rues afin de pouvoir intervenir en cas de sinistre, lié ou non à la Fête des lumières. Parallèlement, 5 bateaux circuleront sur Rhône et Saône et des plongeurs se tiennent prêts pour repêcher d’éventuels ivrognes tombés à l’eau.

Une vigilance qui dépasse les horaires de la fête. « Nous savons qu’il y a malheureusement davantage de dérapages en fin de nuit, quand les personnes ont un peu moins de patience ou un peu trop d’alcool dans le sang », explique Jean-Louis Touraine. La police reste ainsi mobilisée jusqu’à 6h, appuyés par des fonctionnaires de la Brigade anti-criminalité (Bac) en civil. « Depuis quelques années, nous n’avons plus eu de graves échauffourées », se réjouit l’adjoint au maire.

Photo : © Michael Augustin

Publié le : vendredi 9 décembre 2011, par Michael Augustin

Réagir : 

 


Commenter :


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Maladies rares

Meyzieu : elle pleure des larmes de sang, le calvaire d'une ado

« Je ne voyais plus rien. Autour de moi, tout le monde criait ! ». Un jour d'octobre 2015, la vie d'Anissa (...)
La suite
Hommages spontanés aux victimes

Lyon en deuil

Des centaines de Lyonnais sont descendus dans la rue, pour rendre hommage aux quelque 130 morts et 350 blessés dans (...)
La suite
Des lunettes spéciales nécessaires

Éclipse solaire : attention aux yeux !

Ce vendredi 20 mars, une éclipse partielle du soleil sera visible en France. Les autorités mettent en garde contre « (...)
La suite
#noussommescharlie

Manifestation historique à Lyon pour la liberté d'expression

C'était la plus importante manifestation que Lyon n'ait jamais vue. Au moins 300 000 personnes, selon la (...)
La suite
Face à l'horreur

Charlie Hebdo : recueillement et indignation à Lyon

Plusieurs milliers de personnes se sont rassemblées mercredi soir place des Terreaux à l'appel du Club de la (...)
La suite
Fêtes

Est-ce que le Père Noël existe ?

En 1897, la petite Virginia, une New-Yorkaise de 8 ans voulait en avoir le cœur net. Alors, elle a écrit au journal (...)
La suite
Bilan 2013

Pauvreté : le Secours catholique lance un appel au président

« Les personnes faisant appel au Secours catholique du Rhône sont de plus en plus nombreuses et de plus en plus (...)
La suite