publicité fleche bas
actualite
Retrouvez
Lyon Info sur :
logo-facebook logo-twitter rss
Accueil > Politique > TOP et Grand stade s’invitent à Villeurbanne
Partager : 
Imprimer

Cantonales partielles

TOP et Grand stade s’invitent à Villeurbanne

Richard Llung a probablement ratissé un peu trop large. Sur le tract d’entre-deux-tours, l’adjoint en charge du développement urbain et sa suppléante, Fabienne Atlan, se présentent comme « candidats du Parti socialiste, de la gauche rassemblée, des écologistes et des démocrates ». Une formule fourre-tout qui a fait grincer quelques dents, tant à gauche qu’au centre.

« Soit l’usage du mot démocrates fait référence à l’association, Les Démocrates, auquel cas le soutien est mensonger, et je démens très vivement ce prétendu soutien, soit l’usage du mot démocrates est un terme générique qui signifie partisan de la démocratie et auquel cas le texte de Monsieur Richard Llung sous-entend que le parti socialiste n’est pas démocrate », ironise Hervé Morel, qui a porté au premier tour les couleurs de l’Union Centriste Démocrate (UCD). « L’UCD et moi-même n’avons donné aucune consigne de vote pour le second tour », tient-il à préciser.

Richard Llung peut néanmoins compter sur le soutien des élus villeurbannais du PRG et du PCF. « Ce n’est pas la position du Front de gauche », rappelle Béatrice Vessiller, qui soupçonne ces élus d’avoir cédé aux pressions du maire. « Des méthodes discutables », juge-t-elle. Le Front de gauche n’a effectivement pas donné de consigne de vote, et se contente d’appeler ses électeurs « à accorder leur vote au candidat qui leur semble s’inscrire le mieux dans nos propositions ». Quant aux écologistes, une seule d’entre eux, la jeune conseillère municipale Yasmina Salhi, soutient Richard Llung. Les autres se sont logiquement rangés derrière leur propre candidate, Béatrice Vessiller, qui défie justement le candidat PS dans ce fief socialiste.

« Je joue la carte du rassemblement de la gauche », se défend Richard Llung, face à « ceux qui divisent ». Sa crainte ? « Que la droite vote tactique pour diviser la majorité municipale » et fasse élire la verte Béatrice Vessiller. « Ce n’est pas impossible », concède l’intéressée.

Si les deux candidats sont assez proches sur des questions sociales, ils s’opposent sur les grands équipements, TOP et Grand stade en tête. « Des aberrations », s’étrangle la candidate verte. « Dans un contexte financier difficile, on ne peut pas mettre 2 milliards d’euros dans une autoroute urbaine, une infrastructure du siècle dernier. » Elle préconise le développement des transports en commun, comme le projet de tram qui doit relier Gerland à la Doua, en passant par les Gratte-Ciel. Et souhaite investir plus d’argent dans les urgences sociales, au profit des jeunes, handicapés et personnes âgées.

Une position « très dogmatique, un peu stérile », juge Richard Llung, qui ne souhaite pas jouer transport individuel contre transport collectif. « Je n’oppose pas, je concilie. »

Réponse dimanche prochain. « La clé sera la participation », estime Richard Llung. « Peut-être grâce à la médiatisation (de leur duel, ndlr), elle sera meilleure dimanche prochain », ose pronostiquer Béatrice Vessiller.

Photo : © lyon-info.fr

Publié le : vendredi 11 juin 2010, par Michael Augustin

Réagir : 

 


Commenter :


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Parole de militant

De tous les combats, de Chevènement à Mélenchon

Fort d'un engagement riche en rebondissements, James Georges milite aujourd'hui pour la France insoumise et (...)
La suite
Parole de militant

Une enfant des Minguettes marche pour Macron

Cette Vénissianne de 43 ans a été choisie comme suppléante par le député sortant Yves Blein, alors qu'elle ne fait (...)
La suite
Parole de militant

« Ceux qui parlent trop ne font rien »

Adjoint à la mairie de Vénissieux, Abdelhak Fadly ne ménage pas ses forces dans cette campagne législative. Retour sur (...)
La suite
Après 37 ans de carrière politique

L'ancien sénateur communiste Guy Fischer est décédé

Infatigable défenseur des démunis, l'ancien sénateur communiste Guy Fischer s'est éteint samedi 1er novembre (...)
La suite
A partir du 1er janvier 2015

Qui est le Nouveau Rhône ?

Nous sommes le 1er janvier 2015. Si vous habitez Tarare, Villefranche ou Belleville, vous vous réveillez dans un (...)
La suite
La liste identitaire invalidée

Vénissieux : les municipales annulées

Dans un jugement communiqué ce mardi, le tribunal administratif de Lyon a décidé l'annulation des élections (...)
La suite
Rhône

Sénatoriales : l'UMP et le cumul des mandats grands gagnants

L'UMP a enregistré une nette victoire aux sénatoriales dans le Rhône. La liste emmenée par le maire d'Oullins (...)
La suite