publicité fleche bas
actualite
Retrouvez
Lyon Info sur :
logo-facebook logo-twitter rss
Accueil > Société > Tennis : des fillettes violées par leur entraîneur ?
Partager : 
Imprimer

Cour d’assises

Tennis : des fillettes violées par leur entraîneur ?

L’accusation se lit comme un mauvais film pornographique : attouchements, sodomie, fellation, cunnilingus, le tout infligé à des fillettes de 11 à 14 ans, par violence, menace, contrainte, surprise. Si la plupart des faits sont prescrits, l’ancien entraîneur de tennis Régis de Camaret, 70 ans, comparaît néanmoins dans deux cas pour viols et tentatives de viol sur mineures devant la cour d’assises de Lyon.

Du cours de tennis à la cour d’assises. L’ancien faiseur de championnes qui a amené Nathalie Tauziat et Isabelle Demongeot au plus haut niveau, est tombé bien bas. L’affaire a justement été révélée par l’ancienne championne de France. En 2005, Isabelle Demongeot publie Service volé, un livre-confession dans lequel elle dénonce des viols de son ancien entraîneur entre 1980 et 1989 alors qu’elle était interne au tennis-club des Marres à Saint-Tropez.

Un livre qui a servi de choc révélateur. 12 autres victimes présumées se sont depuis manifestées. « Un chiffre très en deçà de la réalité », estime Me Baudouin Dubelloy, l’un des avocats des parties civiles. D’autres filles auraient préféré oublier.

A la barre, Régis de Camaret, qui a aujourd’hui 70 ans, doit faire face à Stéphanie Carrouget et Karine Pomares, deux autres joueuses, les seules dont les faits présumés ne sont pas prescrits.

Face à ces accusations, Régis de Camaret bredouille, tourne autour du pot. S’il nie tout attouchement sur Stéphanie Carrouget, il reconnait du bout des lèvres quelques caresses sur Karine Pomares. « Elle a été amoureuse de moi, voulait vivre avec moi », prétend l’entraineur. C’est ainsi qu’elle se serait retrouvée nue sur ses genoux. « Oui, j’avais mes mains sur elle », se borne-t-il à dire, rien de plus. « J’ai failli à mon rôle d’enseignant, me suis laissé aller à une situation que j’ai eu du mal à maîtriser. »

Une ligne de défense, qui fait hurler les parties civiles. « C’est ahurissant, extravagant », s’écrie Me Dubelloy. « Il veut nous faire croire qu’il a succombé, à son corps défendant, au harcèlement d’enfants de 10 à 12 ans. »

L’homme, a-t-il deux visages ?

Appelée à la barre, la famille de l’entraineur, et notamment ses quatre enfants de trois femmes différentes, font bloc. Ils décrivent un homme « charmant, cordial, avenant, bon père », qui leur a transmis la passion du tennis et de la photo. D’autres témoins, interrogés au cours de l’instruction, parlent au contraire d’un homme à femmes « charmeur », « coureur de jupons ».

Des affirmations que l’expertise psychologique ne dément pas. Régis de Camaret est un homme supérieurement intelligent (QI de 127 à 130), mais « narcissique », affirme Noëlle Magaud-Vouland, psychologue à Marseille. Quelqu’un de « dominateur » et « omnipotent ».

Le procès se poursuivra jusqu’au 23 novembre, notamment vendredi avec les auditions d’Isabelle Demongeot, Stéphanie Carrouget et Karine Pomares. Régis de Camaret encourt 20 ans de prison.

Sur le même sujet :
- Huit ans de prison pour l’entraineur violeur
- Viols au tennis-club : quel rôle a joué la Fédération ?
- Viols à l’école de tennis : « une maison de fous »
- Isabelle Demongeot : « Cet homme m’a brisée »

Photo © Michael Augustin

Publié le : vendredi 16 novembre 2012, par Michael Augustin

Réagir : 

 


Commenter :


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Maladies rares

Meyzieu : elle pleure des larmes de sang, le calvaire d'une ado

« Je ne voyais plus rien. Autour de moi, tout le monde criait ! ». Un jour d'octobre 2015, la vie d'Anissa (...)
La suite
Hommages spontanés aux victimes

Lyon en deuil

Des centaines de Lyonnais sont descendus dans la rue, pour rendre hommage aux quelque 130 morts et 350 blessés dans (...)
La suite
Des lunettes spéciales nécessaires

Éclipse solaire : attention aux yeux !

Ce vendredi 20 mars, une éclipse partielle du soleil sera visible en France. Les autorités mettent en garde contre « (...)
La suite
#noussommescharlie

Manifestation historique à Lyon pour la liberté d'expression

C'était la plus importante manifestation que Lyon n'ait jamais vue. Au moins 300 000 personnes, selon la (...)
La suite
Face à l'horreur

Charlie Hebdo : recueillement et indignation à Lyon

Plusieurs milliers de personnes se sont rassemblées mercredi soir place des Terreaux à l'appel du Club de la (...)
La suite
Fêtes

Est-ce que le Père Noël existe ?

En 1897, la petite Virginia, une New-Yorkaise de 8 ans voulait en avoir le cœur net. Alors, elle a écrit au journal (...)
La suite
Bilan 2013

Pauvreté : le Secours catholique lance un appel au président

« Les personnes faisant appel au Secours catholique du Rhône sont de plus en plus nombreuses et de plus en plus (...)
La suite