publicité fleche bas
actualite
Retrouvez
Lyon Info sur :
logo-facebook logo-twitter rss
Accueil > La ville > Tram T1 : le prolongement est sur les rails
Partager : 
Imprimer

Soudure du premier rail

Tram T1 : le prolongement est sur les rails

Gérard Collomb a symboliquement soudé mercredi le premier rail du prolongement de T1. Cette ligne de tram enjambera le Rhône à partir de novembre 2013 pour rejoindre le métro B à Debourg. Une opération qui doit permettre de désengorger le quartier de la Confluence.

Quatre nouvelles stations réparties sur 2,3 km de ligne nouvelle caractérisent ce projet qui coûtera 64 millions d’euros. Le T1 desservira alors le futur Musée des confluences, la Halle Tony Garnier et l’École normale supérieure (ENS). Une quatrième station, baptisée Le champ ouvrira ultérieurement, quand la pointe sud de la Confluence aura accueilli ses occupants.

Une opération « spectaculaire »

Afin de pouvoir passer le Rhône, le Sytral, l’autorité gestionnaire du réseau, a lancé la construction du pont Raymond Barre. Cet ouvrage en oblique, construit en aval du pont Pasteur, mesurera 260 m de long pour 17,50 m de large. Réservé aux trams, piétons et vélos, il comportera un belvédère qui offrira une vue sur la partie aval du Rhône. « Il est important que les Lyonnais reconquièrent leurs fleuves », affirme Bernard Rivalta, président du Sytral.

Lesdits Lyonnais pourront assister à l’installation du tablier central du pont. Fabriqué en un seul morceau sur les berges du Rhône, au nord du port Edouard Herriot, il sera acheminé par le fleuve sur une barge, avant d’être soulevé par des vérins et posé sur les deux piles de l’ouvrage. Le tablier mesurant 170 m de long et pesant 2500 tonnes, « ça va être assez spectaculaire », promet Bernard Rivalta. Les Lyonnais pourront suivre ce spectacle en juin prochain à partir de belvédères spécialement aménagés.

Les deux piles sont ancrées dans le lit du fleuve par des pieux de 16 à 23 m de long. « Le sol composé d’amas de graviers n’est pas assez stabilisé », explique le président du Sytral. « Il faut aller chercher la roche en profondeur. »

Des voyageurs en plus

La ligne T1 accueille aujourd’hui 94 000 voyageurs quotidiens en moyenne. Le Sytral attend 4900 de plus dès l’ouverture du prolongement. « Au cours du prochain mandat (à partir de 2014, ndlr), nous allons prolonger la ligne au delà de Debourg », annonce d’ores et déjà Bernard Rivalta. A terme, elle devra relier le quartier de Gerland au Grand Trou, Grange Blanche et Villeurbanne.

Photo : © Michael Augustin

Publié le : mercredi 17 octobre 2012, par Michael Augustin

Réagir : 

 


Commenter :


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Travaux de 2017 à 2019

Perrache : rénovation à minima du pôle d'échanges

Dans un contexte de restriction budgétaire, le projet de rénovation de la gare de Perrache et du centre (...)
La suite
Quartier Part-Dieu

Garibaldi : la deuxième phase est lancée

Le réaménagement, déjà réalisé entre les rues Vauban et Bouchut, sera poussé, d'ici fin 2017, jusqu'à la rue (...)
La suite
Rhône

Un livre invite à la découverte de Villeurbanne

Le livre « Villeurbanne à la page » est l'œuvre de Bernard Jadot (texte) et Laurence Fischer (photos), deux (...)
La suite
Une mutation en profondeur

Comment rendre la Part-Dieu « plus agréable à vivre »

« Il faut penser Lyon comme une ville de demain plus agréable à vivre » a martelé Gérard Collomb, au cours d'une (...)
La suite
Guide

Découverte insolite de Lyon

De nombreuses découvertes insolites sont répertoriées dans un nouveau guide, rédigé par deux journalistes (...)
La suite
Le compte à rebours a commencé

Part-Dieu : B10 doit disparaitre

Sa démolition est désormais sur les rails pour libérer le parvis de la gare de toute construction et de l'ouvrir (...)
La suite
Rhône-Alpes

TER : 40 nouvelles rames pour offrir plus de places

La Région Rhône-Alpes vient de recevoir la première rame à deux étages nouvelle génération. Elle offre 20% de places en (...)
La suite