publicité fleche bas
actualite
Retrouvez
Lyon Info sur :
logo-facebook logo-twitter rss
Accueil > La ville > Gratte-ciel : Le centre-ville de Villeurbanne voit grand
Partager : 
Imprimer

La ZAC créée prochainement

Gratte-ciel : Le centre-ville de Villeurbanne voit grand

L’opération Gratte-ciel nord est sur les rails. Ce jeudi, le président du Grand Lyon Gérard Collomb et le maire de Villeurbanne Jean-Paul Bret ont présenté le projet d’extension de la rue Henri-Barbusse au nord, au delà du cours Émile-Zola. Commerces, logements espaces et équipements publics, en tout 120 000 m² se métamorphoseront d’ici 2020 à 2025. Pour permettre aux Villeurbannais de faire leur shopping chez eux.

Le 7 février le Grand Lyon votera la création de la Zone d’aménagement concertée (ZAC) Henri-Barbusse nord. Elle s’étendra du cours Émile-Zola au sud jusqu’à la rue Francis-de-Pressensé au nord. Contrairement à ce qui était initialement prévu, le magasin Carrefour ne fait en revanche plus partie du périmètre. « Ce secteur alourdissait l’opération » a expliqué Jean-Paul Bret. La grande surface alimentaire du quartier restera donc Monoprix qui déménagera toutefois dans de nouveaux locaux, plus modernes et spacieux. La copropriété qui surplombe l’actuel magasin ne sera pas impacté. « Aujourd’hui on ne construirait plus comme ça », reconnaît Jean-Paul Bret, mais la démolition de l’immeuble aurait coûté trop cher. Son rez-de-chaussée conservera sa vocation commerciale et accueillera sans doute des boutiques.

Shopping à Villeurbanne

En tout, ce sont entre 20 et 25 000 m² de surfaces commerciales qui seront crées dans cette opération, soit plus que l’autre côté d’Émile-Zola qui n’en accueille que 18 000. Le but est d’éviter que les Villeurbannais aillent faire leurs courses à la Soie ou la Part-Dieu. « Aujourd’hui, nous avons une évasion commerciale dans le non alimentaire de 75% », expose Jean-Paul Bret. « Il faut une taille critique en terme de commerces pour attirer du monde », ajoute Gérard Collomb. Pour comparaison, le Carré de Soie s’étend sur 40 000 m², tandis que la Part-Dieu compte 125 000 m² de boutiques.

Côté habitat, 900 appartements sont prévus (25% de logements sociaux), totalisant 70 000 m², tandis qu’une centaine d’habitants doivent être expropriés. La démolition a commencé jeudi de façon symbolique par l’ex station-service Shell. Sur son emprise sera à terme érigée la maison du projet. Mais pas tout de suite. « Il faut qu’on ait quelque chose à montrer », tempère Gérard Collomb.

Le projet, piloté par l’architecte Christian Devilliers, comprendra des bâtiments dont certains atteindront 50 m de hauteur, soit autant que les 2 tours qui marquent l’entrée de l’actuelle rue Henri-Barbusse. Ils répondront aux normes écologiques du moment et intégreront des jardins suspendus. « En face des Gratte-ciel, il faut une architecture audacieuse », a souligné Jean-Paul Bret. La ZAC sera donc scindée en lots qui seront confiés à des promoteurs différents, comme à la Confluence. Ainsi, « l’architecture ne sera pas monotone. Elle gardera toutefois une tonalité d’ensemble », promet Gérard Collomb.

Un lycée écolo

20 000 m² seront réservés aux équipements publics, dont quelque 12 000 pour le seul lycée Brossolette qui sera reconstruit face à son emplacement actuel et intégrera un gymnase, ouvert autant aux lycéens qu’aux clubs sportifs de la ville. Le nouveau bâtiment produira sa propre énergie, alors que la région dépense actuellement 150 000 euros par an en chauffage et éclairage de l’ancienne bâtisse. La construction du nouveau lycée démarrera à horizon 2014-15 et durera 2 ans. L’établissement accueillera 1200 élèves. Par ailleurs, un groupe scolaire et une crèche font partie de la ZAC.

Celle-ci comprend également 25 000 m² d’espaces publics, dont 13 000 nouvellement crées. La rue Barbusse et sa prolongation seront d’ailleurs vraisemblablement traversées par la future ligne de transport en commun A7 qui reliera Gerland à la Doua en desservant Villeurbanne du nord au sud. On sait déjà qu’il s’agira d’une ligne dite « forte » mais pas encore s’il s’agira d’un trolleybus ou d’un tramway. Cette rocade était déjà prévue dans le plan de déplacement urbain voté par le Sytral en 2005, mais a dû être repoussé en raison du coût du prolongement de T2. « Elle se fera dans la prochaine mandature », a promis Gérard Collomb.

Planning :

- Mars 2011 : Lancement de la procédure de déclaration d’utilité publique
- 2012 : Désignation de l’aménageur
- 2012/13 : Etudes de réalisation
- 2020/25 : Livraison

Photos : © Michael Augustin, maquettes : © Cabinet Devillers / Grand Lyon

Publié le : samedi 15 janvier 2011, par Michael Augustin

Réagir : 

Galerie photos (4 photos). Cliquez sur une image pour ouvrir le diaporama.



1 commentaire pour cet article


  • Gratte-ciel : Le centre-ville de Villeurbanne voit grand 25 janvier 2011 à10:29, par lyonnais

    Ave césar Collomb montre la vois même quand il n’est pas dans sa ville où du moins essaie de la montré.

    Les Gratte-ciel Nord avec leur rue principale étroite dans la continuité de l’avenue H. Barbusse passera pas les siècles comme ceux au Sud de Leroux.

    Tout ce que fait césar Collomb est raté.

    Ce n’est pas l’équipe de Monsieur Chabert qui aurait fait cela.

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Travaux de 2017 à 2019

Perrache : rénovation à minima du pôle d'échanges

Dans un contexte de restriction budgétaire, le projet de rénovation de la gare de Perrache et du centre (...)
La suite
Quartier Part-Dieu

Garibaldi : la deuxième phase est lancée

Le réaménagement, déjà réalisé entre les rues Vauban et Bouchut, sera poussé, d'ici fin 2017, jusqu'à la rue (...)
La suite
Rhône

Un livre invite à la découverte de Villeurbanne

Le livre « Villeurbanne à la page » est l'œuvre de Bernard Jadot (texte) et Laurence Fischer (photos), deux (...)
La suite
Une mutation en profondeur

Comment rendre la Part-Dieu « plus agréable à vivre »

« Il faut penser Lyon comme une ville de demain plus agréable à vivre » a martelé Gérard Collomb, au cours d'une (...)
La suite
Guide

Découverte insolite de Lyon

De nombreuses découvertes insolites sont répertoriées dans un nouveau guide, rédigé par deux journalistes (...)
La suite
Le compte à rebours a commencé

Part-Dieu : B10 doit disparaitre

Sa démolition est désormais sur les rails pour libérer le parvis de la gare de toute construction et de l'ouvrir (...)
La suite
Rhône-Alpes

TER : 40 nouvelles rames pour offrir plus de places

La Région Rhône-Alpes vient de recevoir la première rame à deux étages nouvelle génération. Elle offre 20% de places en (...)
La suite