publicité fleche bas
actualite
Retrouvez
Lyon Info sur :
logo-facebook logo-twitter rss
Accueil > Société > « Vacances pour tous » en manque de financements
Partager : 
Imprimer

Un dispositif expérimental en sursis

« Vacances pour tous » en manque de financements

577 familles rhônalpines défavorisées ont pu partir en 2011 en vacances, grâce à un dispositif expérimental mis au point par l’Union Nationale des Associations de Tourisme (Unat). Leur point commun : un quotient familial inférieur à 1000 euros, le seul critère de sélection. Un succès que l’organisation aimerait réitérer cette année. Mais les financements manquent.

D’un budget total de 312 000 euros, le programme reposait essentiellement sur 3 partenaires : l’État (80 000 euros), l’Europe (89 000 euros) et la Région Rhône-Alpes (90 000 euros). Les deux premiers ont d’ores et déjà annoncé qu’il ne renouvellerait pas l’expérience cette année. Quant à la Région, elle dit vouloir attendre le bilan de l’opération.

Pour pallier ces défections, l’Unat fait feu de tout bois. « On fait le tour des conseils généraux et des communes », explique Sophie Monet, la chargée de mission du dispositif. Cinq des huit départements rhônalpins ont d’ores et déjà donné leur accord, mais pas le Conseil général du Rhône. Un refus qui exclurait les familles rhodaniennes du dispositif. Certaines communes ont toutefois décidé de mettre la main à la poche, à l’instar des villes de Lyon et Caluire.

Qui pourra partir, qui ne pourra pas partir ? un casse-tête qui risque de retarder le lancement du programme. Si en 2011 les premiers départs ont eu lieu à Pâques, cette année, ce sera au mieux pour les vacances d’été.

Grâce à l’Unat, Philippe, au chômage, est parti l’année passée avec ses trois enfants à Voguë en Ardèche. Pendant que ses deux filles ont pu s’initier au canoë-kayak, son fils s’est amusé à la piscine avec son père. « Ça fait un moment qu’on n’a pas pu partir tous ensemble », commente Philippe.

Richard a dû attendre cinq ans, « à cause du chômage », lui aussi. L’année dernière, il a pu passer une semaine avec sa femme et ses deux enfants dans la Drôme. Au programme pour les deux adolescents : de nombreuses activités en plein air. « L’année scolaire s’est beaucoup mieux passée, mes enfants étaient bien plus motivés », se souvient Richard.

Photo : Unat

Publié le : dimanche 12 février 2012, par Michael Augustin

Réagir : 

 


Commenter :


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Maladies rares

Meyzieu : elle pleure des larmes de sang, le calvaire d'une ado

« Je ne voyais plus rien. Autour de moi, tout le monde criait ! ». Un jour d'octobre 2015, la vie d'Anissa (...)
La suite
Hommages spontanés aux victimes

Lyon en deuil

Des centaines de Lyonnais sont descendus dans la rue, pour rendre hommage aux quelque 130 morts et 350 blessés dans (...)
La suite
Des lunettes spéciales nécessaires

Éclipse solaire : attention aux yeux !

Ce vendredi 20 mars, une éclipse partielle du soleil sera visible en France. Les autorités mettent en garde contre « (...)
La suite
#noussommescharlie

Manifestation historique à Lyon pour la liberté d'expression

C'était la plus importante manifestation que Lyon n'ait jamais vue. Au moins 300 000 personnes, selon la (...)
La suite
Face à l'horreur

Charlie Hebdo : recueillement et indignation à Lyon

Plusieurs milliers de personnes se sont rassemblées mercredi soir place des Terreaux à l'appel du Club de la (...)
La suite
Fêtes

Est-ce que le Père Noël existe ?

En 1897, la petite Virginia, une New-Yorkaise de 8 ans voulait en avoir le cœur net. Alors, elle a écrit au journal (...)
La suite
Bilan 2013

Pauvreté : le Secours catholique lance un appel au président

« Les personnes faisant appel au Secours catholique du Rhône sont de plus en plus nombreuses et de plus en plus (...)
La suite