publicité fleche bas
actualite
Retrouvez
Lyon Info sur :
logo-facebook logo-twitter rss
Accueil > Société > Restaurants scolaires : grève levée, parents amers
Partager : 
Imprimer

Retour à la normale dans les cantines

Restaurants scolaires : grève levée, parents amers

Le calvaire des parents touche à sa fin. La mairie a réussi à s’entendre avec les syndicats contestataires. Un protocole d’accord a été signé mardi soir. Il met un terme à un conflit qui dure depuis le 12 octobre. Un premier accord avait été signé avec la CGT à la veille des vacances de la Toussaint.

Malgré cet accord signé entre la mairie et la CGT majoritaire, prévoyant le recrutement de 80 agents, 40 personnes à temps plein, et 40 mi-temps, le conflit avait repris de plus belle à la rentrée. Il était porté par 3 syndicats minoritaires : SUD, UNSA et CFTC. Vendredi, les parents à bout de patience, avaient multiplié les pétitions. Ce même jour, la mairie avait fini par consentir d’ouvrir des salles dans les écoles en grève, permettant aux enfants de manger sur place un pique-nique apporté.

Samedi matin, une marche organisée depuis l’école Jean Racine (Lyon 6ème) jusqu’à l’hôtel de ville avait réuni une cinquantaine de personnes. Une délégation de parents d’élèves avait été reçue par Gérard Collomb. Le maire leur avait alors promis d’engager de nouvelles négociations avec les syndicats.

C’était chose faite lundi. Gérard Collomb avait personnellement reçu chacun des 3 syndicats, d’abord individuellement, puis tous ensemble. Lors de ces négociations, il a « fait de nouvelles propositions qui représentent un effort de 1,5 millions d’euros sur 3 ans », a-t-il expliqué à 20 Minutes. Des propositions qui ont visiblement fait mouche. Après un dernier round de négociations mardi matin avec le directeur général des services, les syndicats ont accepté de lever le préavis de grève.

Les parents d’élèves, qui se félicitent de ce retour à la normale, restent cependant amers « quant au temps qu’à mis le Maire de Lyon pour prendre le dossier à bras le corps et arriver à une sortie de crise plus rapide », ont-ils déclaré dans un communiqué.

Ce mardi,

- 79 cantines restaient fermées
- 3148 pique-niques ont été apportés par les élèves
- qui étaient surveillés par 182 vacataires

Photo : © Michael Augustin (archives)

Publié le : mercredi 10 novembre 2010, par Michael Augustin

Réagir : 

 


Commenter :


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Maladies rares

Meyzieu : elle pleure des larmes de sang, le calvaire d'une ado

« Je ne voyais plus rien. Autour de moi, tout le monde criait ! ». Un jour d'octobre 2015, la vie d'Anissa (...)
La suite
Hommages spontanés aux victimes

Lyon en deuil

Des centaines de Lyonnais sont descendus dans la rue, pour rendre hommage aux quelque 130 morts et 350 blessés dans (...)
La suite
Des lunettes spéciales nécessaires

Éclipse solaire : attention aux yeux !

Ce vendredi 20 mars, une éclipse partielle du soleil sera visible en France. Les autorités mettent en garde contre « (...)
La suite
#noussommescharlie

Manifestation historique à Lyon pour la liberté d'expression

C'était la plus importante manifestation que Lyon n'ait jamais vue. Au moins 300 000 personnes, selon la (...)
La suite
Face à l'horreur

Charlie Hebdo : recueillement et indignation à Lyon

Plusieurs milliers de personnes se sont rassemblées mercredi soir place des Terreaux à l'appel du Club de la (...)
La suite
Fêtes

Est-ce que le Père Noël existe ?

En 1897, la petite Virginia, une New-Yorkaise de 8 ans voulait en avoir le cœur net. Alors, elle a écrit au journal (...)
La suite
Bilan 2013

Pauvreté : le Secours catholique lance un appel au président

« Les personnes faisant appel au Secours catholique du Rhône sont de plus en plus nombreuses et de plus en plus (...)
La suite