publicité fleche bas
actualite
Retrouvez
Lyon Info sur :
logo-facebook logo-twitter rss
Accueil > Politique > Les cantons à surveiller
Partager : 
Imprimer

Second tour des cantonales

Les cantons à surveiller

Avant le premier tour l’avance de la majorité départementale dans le Rhône n’a été que de 2 sièges (28 contre 26). Depuis, le PS a perdu Meyzieu, mais la gauche veut continuer à croire que la victoire est encore possible. Pour cela, elle doit enlever au moins deux cantons à la droite. En cas d’égalité des sièges, la socialiste Jacqueline Vottero (77 ans) deviendrait alors présidente du Conseil général. Une fois ravi ce fauteuil à Michel Mercier, la gauche estime pouvoir convaincre quelques centristes de la rejoindre afin de disposer d’une vraie majorité. Tour d’horizon des cantons qui peuvent basculer.

Les espoirs de gauche

Lyon VIII. « On m’avait promis d’être emporté par le raz-de-marée Thierry Philip », rappelle malicieusement Lionel Lassagne, le candidat UMP sortant. Il a finalement viré en tête, mais au prix d’un net recul des voix : 32,20% contre 43,33% en 2004. Si bien que Thierry Philip, arrivé second avec 29,20% des votes se croit en « ballotage favorable ». Les réserves de voix semblent en effet parler en faveur du maire du 3ème. En additionnant son score à celui des Verts, du Front de gauche et de l’extrême gauche, on obtient 47,18% Restent le Modem (4,35%) et les abstentionnistes pour dépasser les 50%, tandis que Lionel Lassagne ne dispose guère que de Lyon Divers Droite (3,33%) et d’un bon rapport des voix frontistes (12,59%) pour espérer gagner.

L’Arbresle. Sans ce canton mi-urbain, mi-rural point de salut pour le PS. La gauche réunie (PS, Verts, Front de gauche) obtient ici 43,51%, soit 4 points de plus que le sortant centriste François Baraduc (39,25%). Le FN et ses 17,24% se trouve alors dans le rôle de l’arbitre. Si le report des voix frontistes respecte les proportions habituelles, soit 2/3 à droite, 1/3 à gauche, la course devrait être extrêmement serrée.

Vaugneray. « Vaugneray, c’est mort », commentait jeudi un cadre du PS. La candidate socialiste Florence Perrin n’ayant terminé que quatrième, c’est le Vert Jean-Charles Kohlhaas qui affrontera le sortant UMP Georges Barriol. Avec 12 points à remonter et un rapport droite-gauche ultra défavorable (37,11% contre 47,01%), tout résultat autre qu’une large victoire du candidat sortant relèverait du miracle.

Les cantons gagnables par la droite

Saint-Laurent-de-Chamousset. Arraché en 2004 à l’UMP René Trégouët sur fond de divisions de la droite, ce canton pourrait rebasculer. Arrivé en tête avec 37,28%, le sortant PS Bernard Chaverot devrait pouvoir compter sur les voix du Vert Thierry Manceau (8,45%), ce qui ne lui suffit néanmoins pas pour gagner. En face, le divers-droite Lucien Vial a obtenu 30,32%. Ce seront donc les électeurs d’un autre divers-droite Bruno Chazallet (10,98%) et du FN Maxime Chaussat qui seront déterminants.

Oullins. Le sortant socialiste Jean-Louis Ubaud (29,29%) et sa challenger UMP Clotilde Pouzergue (29,03%) se tiennent dans un mouchoir de poche. Seules 16 voix séparent les 2 candidats. Avec 14,84% pour les Verts et 7,38% pour le Front de gauche, le rapport de force est toutefois favorable au sortant.

Là où le Front national est arrivé en tête

Saint-Priest. Si le FN est coutumier de bons scores dans cette ville, il a créé la surprise en arrivant largement en tête du premier tour avec 32,30% des suffrages. Il sera confronté au second tour à la socialiste Evelyne Fontaine qui totalise 26,17% des voix. Avec 11,73% des votes pour les Verts et 6,84% pour le Front de gauche, les réserves de voix ne sont pas non plus folichonnes à gauche. Tout dépendra donc de l’attitude des électeurs de l’UMP (13,85%), du Modem (2,48%) et des indépendants des Voix des sanpriods (6,63%).

Les guerres fratricides

Si la droite s’écharpe à coups de communiqués assassins dans le VIe canton de Lyon, où le sortant Dominique Perben affronte le maire du 6ème Jean-Jacques David, le PS fait la tête aux Ecologistes qui se maintiennent à la Croix-Rousse, Villeurbanne-centre et la Part-Dieu.

Photo : DR

Publié le : vendredi 25 mars 2011, par Michael Augustin

Réagir : 

 


Commenter :


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Parole de militant

De tous les combats, de Chevènement à Mélenchon

Fort d'un engagement riche en rebondissements, James Georges milite aujourd'hui pour la France insoumise et (...)
La suite
Parole de militant

Une enfant des Minguettes marche pour Macron

Cette Vénissianne de 43 ans a été choisie comme suppléante par le député sortant Yves Blein, alors qu'elle ne fait (...)
La suite
Parole de militant

« Ceux qui parlent trop ne font rien »

Adjoint à la mairie de Vénissieux, Abdelhak Fadly ne ménage pas ses forces dans cette campagne législative. Retour sur (...)
La suite
Après 37 ans de carrière politique

L'ancien sénateur communiste Guy Fischer est décédé

Infatigable défenseur des démunis, l'ancien sénateur communiste Guy Fischer s'est éteint samedi 1er novembre (...)
La suite
A partir du 1er janvier 2015

Qui est le Nouveau Rhône ?

Nous sommes le 1er janvier 2015. Si vous habitez Tarare, Villefranche ou Belleville, vous vous réveillez dans un (...)
La suite
La liste identitaire invalidée

Vénissieux : les municipales annulées

Dans un jugement communiqué ce mardi, le tribunal administratif de Lyon a décidé l'annulation des élections (...)
La suite
Rhône

Sénatoriales : l'UMP et le cumul des mandats grands gagnants

L'UMP a enregistré une nette victoire aux sénatoriales dans le Rhône. La liste emmenée par le maire d'Oullins (...)
La suite