publicité fleche bas
actualite
Retrouvez
Lyon Info sur :
logo-facebook logo-twitter rss
Accueil > Société > Crayon : le grand huit s’affiche pour la dernière fois
Partager : 
Imprimer

Fête des lumières : J

Crayon : le grand huit s’affiche pour la dernière fois

208 fenêtres, 250cm de haut et 115cm de large, à obscurcir ou à éclairer, réparties entre le 14ème et le 29ème étage : le 8 qui se dessine depuis 3 ans sur le Crayon est un travail d’orfèvre. Munis d’un plan pour chaque étage, 5 ouvriers s’affairent depuis lundi pour installer les bâches, réglettes, câbles et minuteries qui composent l’installation.

Tout à commencé en 2009. Jean François Zurawik, directeur des événements à la Ville de Lyon, revient de la Fête de la lumière de Leipzig. Commémorant les 20 ans de la révolution de velours est-allemande, elle compte parmi ses installations un grand 89 écrit en chiffres lumineux sur la façade de l’Uniriese, un immeuble de bureau du centre-ville. L’idée est née.

« Nous avons répondu de façon très positive à la sollicitation de la Ville », affirme Pierre Grandjean, le directeur de la tour Part-Dieu (ex tour du Crédit lyonnais). Or, le temps presse, il reste moins de deux mois pour tout mettre en place. « On a couru comme des dératés », se souvient Pierre Grandjean.

Si le concept est assez simple, il fallait trouver les bons prestataires. Les fenêtres du contour sont recouvertes de l’intérieur d’une bâche noire, celles qui composent le 8 d’une bâche blanche et d’une réglette fluorescente qui l’éclaire par le bas. « Les bâches doivent résister au feu pour être conformes à la réglementation », précise Pierre Vighi, le directeur technique de la tour.

Finalement les réglettes sont prêtées par Philips, partenaire de la Fête des lumières, et les bâches achetées auprès d’une entreprise viennoise, spécialisée dans les décors de théâtre.

Reste la mise en place, exercice délicat, les bureaux étant occupés. « Les locataires sont plutôt contents de participer », veut croire Pierre Grandjean. Pour ne pas les priver trop longtemps de la vue imprenable qu’offre la tour, « c’est la course entre le 7 et le 8 décembre », note le directeur. Seul le 17ème étage, actuellement inoccupé, a pu être équipé dès lundi. « Puis, le 9 au matin tout est démonté. »

Cette année, c’est la troisième fois que le 8 s’écrit en chiffres lumineux sur la façade du Crayon. Et peut-être la dernière. « Pour l’année prochaine nous avons d’autres idées », promet Pierre Grandjean. Mais il est encore trop tôt pour en parler.

Info : le 8 décembre, de 18h à 0h

Lire aussi :

- 350 ans d’histoire japonaise défileront à Lyon
- Deux jeunes Lyonnaises soulèvent un éléphant
- Les Pentes envahies par des monstres. Même pas peur ?
- Monplaisir plongera dans le monde merveilleux des rêves
- Le Jardin des rigolards envahi par un peuple invisible
- Mermoz : un quartier en reconstruction mis en lumière
- Pacman revient sur grand écran

Photo : Tour Part-Dieu

Publié le : jeudi 8 décembre 2011, par Michael Augustin

Réagir : 

 


1 commentaire pour cet article


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Maladies rares

Meyzieu : elle pleure des larmes de sang, le calvaire d'une ado

« Je ne voyais plus rien. Autour de moi, tout le monde criait ! ». Un jour d'octobre 2015, la vie d'Anissa (...)
La suite
Hommages spontanés aux victimes

Lyon en deuil

Des centaines de Lyonnais sont descendus dans la rue, pour rendre hommage aux quelque 130 morts et 350 blessés dans (...)
La suite
Des lunettes spéciales nécessaires

Éclipse solaire : attention aux yeux !

Ce vendredi 20 mars, une éclipse partielle du soleil sera visible en France. Les autorités mettent en garde contre « (...)
La suite
#noussommescharlie

Manifestation historique à Lyon pour la liberté d'expression

C'était la plus importante manifestation que Lyon n'ait jamais vue. Au moins 300 000 personnes, selon la (...)
La suite
Face à l'horreur

Charlie Hebdo : recueillement et indignation à Lyon

Plusieurs milliers de personnes se sont rassemblées mercredi soir place des Terreaux à l'appel du Club de la (...)
La suite
Fêtes

Est-ce que le Père Noël existe ?

En 1897, la petite Virginia, une New-Yorkaise de 8 ans voulait en avoir le cœur net. Alors, elle a écrit au journal (...)
La suite
Bilan 2013

Pauvreté : le Secours catholique lance un appel au président

« Les personnes faisant appel au Secours catholique du Rhône sont de plus en plus nombreuses et de plus en plus (...)
La suite