publicité fleche bas
actualite
Retrouvez
Lyon Info sur :
logo-facebook logo-twitter rss
Accueil > Société > La Scientologie, une entreprise ultra profitable
Partager : 
Imprimer

Les tribus de Lyon - épisode 2

La Scientologie, une entreprise ultra profitable

L’ambiance est oppressante derrière les portes de l’immeuble cossu de la place des Capucins (1er). La bâtisse de couleur crème sert depuis décembre 1982 de siège lyonnais à l’Église de la Scientologie. Un sentiment de vide règne, le silence est pesant. Les murs et le carrelage sont d’un blanc immaculé. Seuls quelques posters représentant des volcans en éruption apportent des touches de couleur. Des flyers informent sur le bonheur, d’autres sur le danger des drogues. Voilà que Jean-Yves, la cinquantaine, le visage avenant, apparaît de l’arrière salle pour accueillir le visiteur.

« Comment vous appelez-vous ? », s’enquiert Jean-Yves. Je me présente. Jean-Yves me souhaite la bienvenue, en m’appelant par mon prénom. Tandis qu’il me conduit vers le fond du bâtiment, l’incompréhension s’amplifie dans mon esprit : une exposition relate les angoisses universelles, des textes truffés de termes pseudo-scientifiques expliquent les nombreuses possibilités qu’offrirait la Scientologie. Il y est question de l’accroissement des aptitudes grâce à la dianétique.

La dianétique, c’est la pierre angulaire de la pensée scientologue, développée depuis 1950. Il s’agirait d’« une science mentale de la santé » visant à la compréhension de l’inconscient. Pour la comprendre, Jean-Yves me tend un pavé : La Dianétique : la science moderne de la santé mentale. « Seulement 16 euros », précise-t-il.

L’Église de la Scientologie a été créée en 1952 aux États-Unis, par le gourou Lafayette Ronald Hubbard, auteur américain de romans de science fiction et de fantaisie, mieux connu sous le nom de Ron Hubbard. Selon son interprétation, nous serions tous des êtres spirituels. Toutefois, les angoisses, les cauchemars et le stress de la vie, qui résident dans le « mental réactif » et étouffent la spiritualité de chacun, empêcheraient l’homme d’atteindre son plein potentiel.
« L’homme n’utilise que 10% de ses capacités, Einstein lui-même l’a dit », avance Jean-Yves, comme pour crédibiliser ces propos. Pourtant, Einstein n’a jamais dit cela.

« La Scientologie n’est pas une croyance, mais une connaissance », basée sur « beaucoup, beaucoup de recherches », explique Jean-Yves, scientologue depuis 1975 et habitué de l’église de la place des Capucins. Le long glossaire de la Scientologie regorge ainsi de termes exotiques, sonnant faussement scientifiques. Pourtant, dès 1951, de nombreux chercheurs reprochent à Ron Hubbard son manque de preuves scientifiques, et soulignent le risque de dérives sectaires.

L’Église de la Scientologie prétend aider, par des tests de personnalité, des auditions, des formations à se débarrasser des mauvaises pensées. Elle promet de purifier l’âme, le « thétan », en langage scientologue. L’audition constitue la pratique essentielle de la scientologie. Selon la secte, il s’agirait d’une « technologie spirituelle » dont l’application permet d’« améliorer sa propre condition et son existence, ainsi que celles des gens de son entourage ».

Pour mesurer l’état spirituel de la personne et calculer le poids de ses émotions, la Scientologie utilise un « électromètre » : un appareil à l’aspect vieillot, doté de deux cylindres que l’audité doit tenir dans chaque main. Au fur et à mesure des questions posées, l’aiguille vacillera en fonction de la charge émotionnelle supposée.

La Scientologie en éruption

Un DVD permet au nouveau venu d’en apprendre plus sur le fondement de la Scientologie. Le film ouvre sur l’image d’un volcan en éruption. Suit alors une série d’histoires anodines, censées souligner comment le mental peut dominer le corps. Le film montre ainsi un jeune homme tombé malade à cause d’un œuf avarié, qui ne peut plus manger d’œufs, car son mental se souvient de l’expérience douloureuse. Le tout dans une ambiance stressante digne du cinéma de série B, à grands coups d’effets spéciaux et de musique angoissante.

Le volcan est omniprésent dans l’imagerie scientologue. Selon Hubbard, Xenu, dictateur d’une « fédération galactique », aurait jeté dans les volcans de la planète terre 13 500 milliards extraterrestres dont les âmes nous influenceraient aujourd’hui, oppressant et angoissant l’esprit des humains. Folie ? Bizarrerie ? A minimiser, car seulement une partie des scientologues adhère à cette thèse folle-dingue. Les secrets hubbardiens ont néanmoins été gravés sur des plaques inox et enfouis dans un abri anti-atomique dans le désert du Nouveau Mexique. Des “crop circles” [cercles dans les champs, ndlr] indiquent l’emplacement aux extra-terrestres qui s’aventureront sur terre dans des milliers d’années.

Une entreprise hautement lucrative

Livres, DVD, auditions, formations, tout est payant. « C’est de l’escroquerie », s’écrie Roger Gonnet, qui a fondé en 1975 l’Église de la Scientologie en province. Aujourd’hui repenti, il la qualifie de « centre de profits ». « Ron Hubbard parlait lui-même de “body in the shop” [corps dans la boutique, ndlr], pour parler des membres », explique l’ex-scientologue. « En 1982, à Lyon, le chiffre d’affaire était de 2 millions de francs [285 000 euros environ, ndlr] », poursuit Roger Gonnet. D’après le site antisectes.net, le coût d’un parcours complet peut atteindre 400 000 euros.

Reconnue aux États-Unis comme religion, la Scientologie est cataloguée en France parmi les sectes. Dans le monde, les 6065 églises répertoriées dans plus de cent pays, réaliseraient un chiffre d’affaires entre 150 et 200 millions selon d’anciens adeptes. En France, il y a 5 églises et 9 missions qui feraient travailler 300 membres à plein temps et compteraient entre 2000 et 4000 adeptes pour un chiffre d’affaires estimé à 10 millions d’euros.

Lire aussi :

- Végétaliens : « On n’est pas des bouffeurs de carottes »
- Mormons : prosélytes et bons samaritains
- Jeux de rôle : l’imaginaire à portée de tous
- Témoins de Jéhovah : des « promoteurs de la bonne parole »
- Osez Le Féminisme, génération 2011
- La naturopathie, une médecine douce en vogue
- Médiévistes : mi-historiens, mi-combattants
- Lyon, paradis des libertins
- Lyon, terre d’occulte
- Vive Le Roy !

Photo : © Michael Augustin

Publié le : jeudi 4 août 2011, par Mélanie Rauscher

Réagir : 

 


13 commentaires pour cet article


  • La Scientologie, une entreprise ultra profitable 4 août 2011 à17:48, par Clojea

    Et c’est sensé apporter quelque chose de nouveau ? Râté, toujours les mêmes poncifs éculés depuis des lustres. A quand un article novateur sur les nouvelles spiritualitées et la Scientologie ?

  • La Scientologie, une entreprise ultra profitable 5 août 2011 à08:03, par roger gonnet

    Pour répondre à la "petite phrase" de Clojea, le maniaque sans nom des services misérablement secrets de la secte, lui qui surveille toute la presse en permanence afin de râler sur ce qu’on dit de ce groupe moultes fois condamné, rappelons en particulier : homicide et escroquerie à Lyon, escroquerie à Nice et Marseille, escroquerie en bande organisée à Paris, escroquerie à Paris (4 ans fermes pour Hubbard, fondateur de la secte), et sans oublier les autres procès encore en cours en France ou ailleurs.
    C’est novateur, "Clojea", ou bien je t’en ajoute une portion plus salée : ta secte n’a réussi à échapper à la condamnation pénale aux USA, où elle se vante d’être une "religion", qu’après avoir déboursé 50 ou 60 millions de dollars lors de l’homicide de Lisa McPherson...
    T’es sûr que t’en veux encore ? Par exemple, le FBI enquèterait sur la mise en esclavage des employés aux USA.

  • La Scientologie, une entreprise ultra profitable 5 août 2011 à16:26, par Denis Simard

    Celui qui a écrit cet article semble de toute évidence avoir une peur de la Scientologie au point de ne pas osé signer son article. Donc, s’il ne prend pas responsabilité de ses dires on peut considérer ses opinions comme de peu de valeur. Une chose paradoxale, il aurait besoin de la Scientologie pour avoir moins peur et être plus responsable !
    Denis Simard

  • L’article est signé.

  • La Scientologie, une entreprise ultra profitable 5 août 2011 à22:01, par Achilles

    La mérhode d’affirmer des idioties est lourde...Il faudrait mieux te renseigner !
    Par exemple sur Einstein:Tout part d’un psychologue américain nommé Karl Spencer Lashley.
    En 1935, il constata que des rats de laboratoire réussisaient leurs travaux et exercices, avec près de 90% de leur "matière grise" en moins.
    Il en déduit donc cette célébre phrase qu’Einstein reprit par ailleurs..
    Reconnue aux États-Unis comme religion, la Scientologie est cataloguée en France parmi les secte...oui deux pays considèrent la Scientologie comme une secte, l’Allemagne et la France...j’ai honte ! Plus de 120 pays la considèrent comme une religion bonafide.
    Mais une question : as tu lu un bouquin de scientologie ou dianétique ? Aurait tu peur de t’instruire !!!!
    A part colporter des ragots, rien de neuf.

  • La Scientologie, une entreprise ultra profitable 5 août 2011 à22:28, par Marie

    S’il y a quelque chose de "pseudo" dans tout cela, c’est bien la façon d’enquêter de ce journaliste. Truffé de préjugés, il ne voit rien d’autres qu’eux, ses préjugés, et nous en alignent la description. Mais cela n’a rien à voir avec la Scientologie, bien sûr, c’est juste des idées toute faites dans sa tête. S’il s’était renseigné un tant soit peu, il saurait que la Scientologie a été reconnue comme un mouvement charitable à but non lucratif par les Etats-Unis après un examen minutieux de plus d’un an de ses pratiques. C’est un mouvement qui investit beaucoup d’énergie, de temps et d’argent dans des actions d’aide, comme la lutte contre l’illettrisme, la prévention des drogues, la réhabilitation des délinquants. Ce journaliste saurait aussi que ce Monsieur Gonnet qui s’emballe si vite a été viré de la Scientologie à cause de ses mauvaises pratiques financières. C’est bien le dernier à pouvoir parler de Scientologie.
    Contrairement à ce qui est annoncé ici, de nombreuses personnalités apprécient la Scientologie pour le soutien qu’elle apporte à une vie sociale plus saine où la criminalité décroît.
    Un journaliste devrait savoir observer plutôt que de répéter les mauvaises rumeurs.

  • La Scientologie, une entreprise ultra profitable 6 août 2011 à13:40, par Marc Lacasse

    Sur la question de Xenu, peu d’adeptes adhèrent à cette histoire car peu accèdent à ce niveau. Les prix sont prohibitifs (i.e. plusieurs centaines d’euros). La scientologie est initiatique. On ne vous dit ce qu’il y a aux niveaux supérieurs, delà l’escroquerie. En effet, si on disait d’entrée de jeu qu’il s’agit en fait d’histoires d’extra-terrestres, la scientologie perdrait la plupart de ses membres. Heureusement, d’ex-adeptes ayant atteint les niveaux les plus élevés en sont sorti et ont divulgué les documents qui prouvent que la doctrine des esprits extra-terrestres existe. Les gens doivent pouvoir faire un choix éclairé, c’est tout. Il est dommage que la scientologie soit si opaque.

  • La Scientologie, une entreprise ultra profitable 6 août 2011 à17:11, par BEZU

    Bon encore un article sur la scientologie. Personnellement je trouve cela assez vide. Il y en a assez de considérer les nouveaux mouvements comme forcement criminels. La scientologie ne gêne personne dans le quartier de Lyon, elle expose ses idées, on y adhère ou pas. Pour ma part, j’ai lu différentes parties de la doctrine, cela me parait plutôt pertinent, c’est une église organisée et je pense que c’est le fait qu’elle soit organisée qui effraie les gens (peut être à cause des anciennes organisations catholiques qui mettaient toute la population sous son contrôle). Gardons les yeux ouverts sur la spiritualité, les arts et les sciences humaines, car eux veulent un meilleur monde, pas un monde atomique !

  • La Scientologie, une entreprise ultra profitable 7 août 2011 à10:33, par Clojea

    @ Roger Gonnet : En parlant de maniaque, tu en connais en un rayon, puisque le tutoiement est de mise.... Toi, tu es la maniaque anti scientologie, uniquement obnubilé par le sujet, donc partial. A un de ces jours .... roger

  • La Scientologie, une entreprise ultra profitable 8 août 2011 à11:34, par JDBXL

    L’histoire de Xenu ? Je crois que vous n’avez jamais lu les livres de Sciences Fictions de Hubbard. C’est là qu’il parle de ce personnage et ya vraiment rien de secret ! !
    Ne restez pas "ignorantin zazotteux" et "pédant zazotteux" !!
    Lisez plutôt les livres de Science Fiction.

  • La Scientologie, une entreprise ultra profitable 8 août 2011 à11:40, par espritlibre

    Achilles qui nous sort ses discours sur Einstein et Karl Lashley sans aucun rapport c’est priceless. Tout ça parce que Hubbard a honteusement embrouillé son monde en utilisant les théories de Lashley pour en faire un fond de commerce pour sa religion.

    Ron Hubbard, il a tout simplement produit le plus mauvais film de SF de tous les temps, alors rien que pour ça sa mort est un cadeau à l’humanité.

    Sinon, les gens savent heureusement de manière générale que la scientologie est une arnaque de premier ordre, mais cela dit, l’article est particulièrement mauvais, on sent effectivement un parti pris dès les premières lignes, qui ne peut qu’en résultat qu’amener les moutons de l’église venir bêler sur ce topic, mais n’apportera rien de critique sur le regard d’autrui sur la secte.

  • La Scientologie, une entreprise ultra profitable 8 août 2011 à17:37, par Marc Lacasse

    L’histoire de Xenu fait bel et bien partie de la doctrine de la scientologie. Et il vous en coûte des centaines de milliers d’euros pour l’apprendre. Mais c’est maintenant du domaine publique et tout à fait gratuit. La bande audio où Hubbard lui-même nous raconte l’histoire (sa voix est facile à reconnaître) a été jouée sur une chaîne de télé australienne. Écoutez :

    http://youtu.be/LeKEkED2T9o

  • La Scientologie, une entreprise ultra profitable 23 août 2011 à19:40, par JM

    Lisez plutôt les livres de Science Fiction.

    Etant un passionné de science-fiction, je peux dire que Ron Hubbard était un écrivain assez médiocre...

    Oui, lisez de la science-fiction mais de la bonne science-fiction : Alastaïr Reynolds, Peter F Hamilton, Dan Simmons, Iain M Banks, Vernor Vinge, Walter John Williams, Charles Stross...

    Et en France : Laurent Genefort, Pierre Bordage, Michel Demuth, Dominique Douay... (les deux derniers étant Lyonnais :D)

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Maladies rares

Meyzieu : elle pleure des larmes de sang, le calvaire d'une ado

« Je ne voyais plus rien. Autour de moi, tout le monde criait ! ». Un jour d'octobre 2015, la vie d'Anissa (...)
La suite
Hommages spontanés aux victimes

Lyon en deuil

Des centaines de Lyonnais sont descendus dans la rue, pour rendre hommage aux quelque 130 morts et 350 blessés dans (...)
La suite
Des lunettes spéciales nécessaires

Éclipse solaire : attention aux yeux !

Ce vendredi 20 mars, une éclipse partielle du soleil sera visible en France. Les autorités mettent en garde contre « (...)
La suite
#noussommescharlie

Manifestation historique à Lyon pour la liberté d'expression

C'était la plus importante manifestation que Lyon n'ait jamais vue. Au moins 300 000 personnes, selon la (...)
La suite
Face à l'horreur

Charlie Hebdo : recueillement et indignation à Lyon

Plusieurs milliers de personnes se sont rassemblées mercredi soir place des Terreaux à l'appel du Club de la (...)
La suite
Fêtes

Est-ce que le Père Noël existe ?

En 1897, la petite Virginia, une New-Yorkaise de 8 ans voulait en avoir le cœur net. Alors, elle a écrit au journal (...)
La suite
Bilan 2013

Pauvreté : le Secours catholique lance un appel au président

« Les personnes faisant appel au Secours catholique du Rhône sont de plus en plus nombreuses et de plus en plus (...)
La suite