publicité fleche bas
actualite
Retrouvez
Lyon Info sur :
logo-facebook logo-twitter rss
Accueil > Société > Mormons : prosélytes et bons samaritains
Partager : 
Imprimer

Les tribus de Lyon - épisode 3

Mormons : prosélytes et bons samaritains

L’Eglise mormone attise nombre de fantasmes et autres clichés. Sont-ils polygames ? Sont-ils chrétiens ? Vivent-ils en autarcie ? Présente dans le monde entier et particulièrement aux États-Unis, la religion compte environ 35 000 adeptes en France. Près de 1200 mormons sont implantés en région lyonnaise. La paroisse d’Ecully compte 350 membres dont 200 sont actifs.

Fondée en 1830, par le prophète Joseph Smith à New York, l’Église mormone, typiquement américaine et longtemps qualifiée de secte, dispose depuis 2009 en France du statut d’association cultuelle. Mais elle reste encore très méconnue du public. L’Église de Jésus-Christ des saints des derniers jours d’Ecully est l’une des trois églises mormones grand-lyonnaises avec celles de Villeurbanne et du 7ème arrondissement de Lyon.

Pas de fioritures dans les paroisses mormones

L’Église mormone d’Ecully se distingue par sa sobriété : un bâtiment classique, sans vitrail, ni dorures. On n’y trouve pas non plus de croix du Christ. Étonnant pour des personnes qui se disent chrétiennes ? Pas vraiment. Les mormons refusent de représenter le Christ dans une épreuve douloureuse. Comme une école, le bâtiment comporte de nombreuses salles : des bureaux, des salles de cours et une bibliothèque. Mais aussi une cuisine, une salle de spectacle et une immense pièce dite chapelle pour l’office du dimanche.

Une autre salle est destinée au baptême. Un rite dont la pratique est bien différente de celle des autres chrétiens. Le baptême est autorisé seulement à partir de 8 ans. Selon les mormons, c’est à partir de cet âge-là que l’enfant est apte à prendre la décision de se convertir. En revanche, il n’y a pas d’âge limite pour se faire baptiser. Lors du baptême, les personnes sont totalement immergées dans une sorte de douche.

Des chrétiens avec des croyances et des rites particuliers

Les mormons croient en Dieu, en Jésus Christ et en la Bible, comme les autres chrétiens, mais se réfèrent aussi à un ouvrage canonique intitulé Le livre de Mormon. Mormon est pour eux, un prophète au même titre que Moïse et Abraham, ayant eu des apparitions spirituelles aux États-Unis dans les années 300 après Jésus Christ.

Les fidèles sont également soumis à des règles de vie très strictes. L’alcool, le thé, le café et le tabac sont prohibés et les rapports sexuels interdits avant le mariage. « La pureté sexuelle est un respect de soi et de l’autre. La vie sexuelle doit s’inscrire dans le mariage », souligne l’évêque de la paroisse d’Ecully, Denis-Pierre Cuche.

Quant à la polygamie des mormons, elle n’est plus pratiquée depuis 1890, l’année qui a vu l’interdiction de la coutume par la loi américaine, assure Denis-Pierre Cuche. « Quelques personnes encore polygames, qui ont refusé de progresser avec nous, ont été exclues de l’église. »

L’une des caractéristiques fondamentales de l’Église mormone est justement son attachement à la famille, qu’elle croit éternelle. Pour les mormons, c’est au sein de la famille que les valeurs et les principes sont les mieux enseignés. « Cette vision de la famille, c’est une chose merveilleuse », assure Denis-Pierre Cuche. « On crée des ingrédients pour être heureux, il y a des divorces bien sûr, mais moins que dans le reste de la société. Je ne dis pas que les membres de l’église n’ont pas de difficultés mais globalement ils ont moins de souffrance », explique l’évêque. C’est aussi en raison de l’importance attachée à la famille que les mormons sont adeptes de la généalogie, conservant tous les registres de naissances et de décès.

Ces missionnaires qui prêchent dans le monde entier

Coiffure impeccable, sourire permanent, costume-cravate, telle est la panoplie du missionnaire. Ils sont près de 56 000 missionnaires dans le monde et environ 300 en France. Ils se déplacent toujours par deux et sont souvent d’origine étrangère. Ces jeunes fidèles consacrent tous deux ans de leur vie, dès leur majorité, au prosélytisme (seulement 18 mois pour les jeunes filles). Avant de partir dans un pays, ils reçoivent une formation de deux mois.

Smedley et Lozano, deux Américains, sont en France depuis seulement deux et trois mois. « On a envie de partager. L’église doit apporter de la joie. On se doit de témoigner des vérités », explique Smedley. Les deux jeunes hommes ont un parcours très différent. Smedley est issu d’une famille mormone depuis quatre générations. Il est originaire d’Utah, berceau de la religion mormone. Lozano, par contre, s’est converti il y a six ans. Dans sa famille, personne n’est mormon, ses parents sont catholiques. « Un ami de mon frère, membre de l’église, m’a proposé de participer à une messe, ça m’a plu je me suis fait baptiser », confie Lozano. Chaque jour, Lozano et Smedley doivent prier, étudier et partir, Bible et livre de Mormon sous le bras, enseigner l’Évangile.

Autonomie et charité

Chaque membre de l’Eglise doit reverser un dixième de ses revenus, la dîme, à sa paroisse, pour permettre à l’église d’aider les autres. Car l’autonomie et la charité sont deux piliers de la croyance mormone. Ainsi, l’organisation mormone vient régulièrement en aide lors de grosses catastrophes, en envoyant des dons et organisant des distributions d’aliments dans les zones sinistrées.

A l’échelle locale, plusieurs actions sont menées par la paroisse comme la Journée mains serviables, destinée à aider la communauté, ou encore un jeûne collectif d’une journée. Les fidèles doivent ensuite reverser l’argent économisé des deux repas à la communauté. L’entraide vise toujours à rendre les fidèles autonome. « On aide les gens à trouver du travail, à s’autosuffire et donc à ne pas dépendre de l’État », explique l’évêque Denis-Pierre Cuche. C’est dans cette optique que la paroisse incite ses membres à faire des études, à gérer leurs finances et leur santé. Les mormons lyonnais donnent aussi leur sang régulièrement. « On encourage nos fidèles à être de bons citoyens », résume l’évêque.

Lire aussi :

- Végétaliens : « On n’est pas des bouffeurs de carottes »
- La Scientologie, une entreprise ultra profitable
- Jeux de rôle : l’imaginaire à portée de tous
- Témoins de Jéhovah : des « promoteurs de la bonne parole »
- Osez Le Féminisme, génération 2011
- La naturopathie, une médecine douce en vogue
- Médiévistes : mi-historiens, mi-combattants
- Lyon, paradis des libertins
- Lyon, terre d’occulte
- Vive Le Roy !

Photo : © Natacha Verpillot

Publié le : vendredi 5 août 2011, par Natacha Verpillot

Réagir : 

 


9 commentaires pour cet article


  • Une petite remarque : il me semble (et Wikipedia confirme http://fr.wikipedia.org/wiki/Joseph_Smith ) que c’est Joseph Smith et non John Smith.

    Sinon, à propos des mormons, je vous conseille la série télé "Big Love" dont les protagonistes sont des mormons polygames de l’Utah.

  • Mormons : prosélytes et bons samaritains 5 août 2011 à16:05, par Lyon Info

    Vous avez raison erreur d’inattention, on va le corriger.

  • Voilà une très jolie publicité. Merci pour eux.

  • Mormons : prosélytes et bons samaritains 8 août 2011 à10:53, par natalia

    Je voudrais preciser que les "mormons polygames" dont vous faites reference dans la serie TV "Big love", n’ont rien a voir avec les Membres de l’eglise de Jesus Christ des saints des derniers jour que LYON info a interviewait.
    Ces "mormons" de l’Utah font partie de sectes ou groupes minoritaires aux etats unis que pratiquent la polygamie ou vivent comment dans un autre temps.

  • Mormons : prosélytes et bons samaritains 9 août 2011 à14:04, par rescruhead

    Effectivement Natalia, les mormons encore polygame font parti de l’Église Fondamentaliste de Jésus Christ des Saints des Derniers Jours et non de l’Église mormone officiel. D’ailleurs les dirigeants des Saints des Derniers Jours et les membres condamnent fermement les pratiques de cette secte.

  • Mormons : prosélytes et bons samaritains 10 août 2011 à09:57, par Siobhan

    Bonjour,
    Je suis Mormon, et je voudrais dire merci pour cet article, enfin le bon travail de journaliste, car souvent j’ai vu des articles, mal informes, citant certaines de nos pratiques ou mode de vie sans expliquer pourquoi, ce qui est pour moi un mauvais travail de journaliste. Le journaliste doit etre objectif, c’est son devoir, hors souvent, on pouvait voir qu’on nous aimait pas et que l’article etait juste un moyen de faire naitre des discussions sur nous. C’est vrai que peu de gens nous connaissent et on nous prend pour une secte, moi je peux temoigner que ce n’est pas vrai, nous sommes tres ouverts d’esprit et a la discussion, nous croyons en des principes qui nous semblent bons et qui nous aident dans notre vie de tous les jours, je ne vois pas ou est le mal. Que les gens nous critiquent, ca, on ne peut rien changer, et chacun sa facon de penser, mais je pense qu’avant de le faire, il serait bien que les gens se renseignent avant, car j’ai entendu beaucoup d’erreurs, comme la polygamie ou on nous confond avec les Amish.
    Voilà, je voulais juste remercier de cet article que je trouve bien, qui nous presente rapidement, mais comme on est, en laissant les gens faire leur propres conclusions. Si plus de journalistes pouvaient se rappeler de leur devoir de transmettre l’information et non pas celle qu’ils veulent, peut-etre les gens leur feraient plus confiance.
    Merci.
    Siobhan
    (Pardon si j’ai fait qques fautes, le francais n’est pas ma langue natale)
    Ps : aussi, ce n’est pas une douche, mais plus une petite piscine, a l’interieur, ou l’on fait nos baptemes. Mais ce n’est qu’un detail ; )

  • Mormons : prosélytes et bons samaritains 14 août 2011 à11:05, par romain blachier

    Erreur dans votre article : cette passion pour la généalogie vient du fait que les Mormons baptisent les décédés. Même sans leur demander.

  • Mormons : prosélytes et bons samaritains 25 août 2011 à21:09, par Etienne

    Vous n’avez pas évoqués les cérémonies du temple ? Et les entretiens semi-annuels des jeunes de 12 à 18 ans avec l’évêque pour savoir s’ils respectent les règles de l’Eglise, et la pression psychologique exercée sur eux ? Vous n’avez pas évoqué l’enseignement destinés à des enfants dès l’âge de 18 mois pour qu’ils prennent l’habitude de verser leur dîme (10% des revenus) même sur l’argent de poche au profit de l’Eglise ? Vous n’avez pas non plus évoqué le programme du séminaire pour les jeunes de 14 à 18 ans ? Vous n’avez pas non plus évoqués les tribunaux de discipline de l’Eglise ? Ni même encore les encouragements que les dirigeants doivent adresser à un couple non marié qui refuserait de le faire et qui vient d’avoir un enfant pour le faire adopter par un couple marié ? Vous n’avez pas non plus évoqué la mission dont certaines personnes dirigeantes de l’Eglise se croient investies pour enseigner les enfants sans tenir compte de l’avis des parents de cet enfant ? Serait-ce à dire que les mormons rencontrés n’ont pas eu le temps de vous parler de tout ?

  • Mormons : prosélytes et bons samaritains 25 octobre 2011 à05:15, par Mikka

    Je suis d’Avignon et membre de cette église magnifique. Nous avons un groupe de jeunes très forts et heureux dans leur foi ! À aucun moment je n’ai l’impression que les principes de l’église soient un poids pour eux mais au contraire un guide par cette époque troublée où nos jeunes ont besoin de soutien.
    Je suis très heureux de vivre ma foi en Jésus-Christ dans cette église et de faire partie de cette grande famille depuis bientôt 3 ans. Ma vie a été transformée en bien, et je mène une vie normale en essayant de faire le bien autour de moi.

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Maladies rares

Meyzieu : elle pleure des larmes de sang, le calvaire d'une ado

« Je ne voyais plus rien. Autour de moi, tout le monde criait ! ». Un jour d'octobre 2015, la vie d'Anissa (...)
La suite
Hommages spontanés aux victimes

Lyon en deuil

Des centaines de Lyonnais sont descendus dans la rue, pour rendre hommage aux quelque 130 morts et 350 blessés dans (...)
La suite
Des lunettes spéciales nécessaires

Éclipse solaire : attention aux yeux !

Ce vendredi 20 mars, une éclipse partielle du soleil sera visible en France. Les autorités mettent en garde contre « (...)
La suite
#noussommescharlie

Manifestation historique à Lyon pour la liberté d'expression

C'était la plus importante manifestation que Lyon n'ait jamais vue. Au moins 300 000 personnes, selon la (...)
La suite
Face à l'horreur

Charlie Hebdo : recueillement et indignation à Lyon

Plusieurs milliers de personnes se sont rassemblées mercredi soir place des Terreaux à l'appel du Club de la (...)
La suite
Fêtes

Est-ce que le Père Noël existe ?

En 1897, la petite Virginia, une New-Yorkaise de 8 ans voulait en avoir le cœur net. Alors, elle a écrit au journal (...)
La suite
Bilan 2013

Pauvreté : le Secours catholique lance un appel au président

« Les personnes faisant appel au Secours catholique du Rhône sont de plus en plus nombreuses et de plus en plus (...)
La suite